Victoire des extrêmes en Europe : "Les partis traditionnels doivent se renouveler" selon Arlette Chabot

DirectLCI
ÉDITO. Après Syriza en Grèce et Podemos en Espagne, c’est un coup de semonce pour les partis traditionnels. "Avec 40.000 militants en moins au PS, autant à l’UMP, aujourd'hui, ces partis misent sur la participation citoyenne sur internet", a décrypté Arlette Chabot.

Plus d'articles