VIDÉO - A l'Assemblée nationale, Mélenchon s'agace devant le drapeau européen, inspiré de "la Vierge Marie"

POLÉMIQUE – Les membres du groupe parlementaire de La France insoumise est partie à la découverte du Palais Bourbon mardi, où ils sont appelés à siéger au sein de la nouvelle Assemblée nationale. Lors de sa visite de l’hémicycle, Jean-Luc Mélenchon a cependant noté un certain détail agaçant.

Jean-Luc Mélenchon effectuait mardi ses premiers pas de député des Bouches-du-Rhône à l’Assemblée nationale. Il était venu en compagnie des autres députés du groupe parlementaire La France insoumise afin d’effectuer une première visite. Et pour sa visite inaugurale, le leader FI a enchaîné les coups d’éclat. Après avoir posé avec ses collègues députés le poing levé et en criant "Résistance !" sur la photo de famille, l’ancien candidat à l’élection présidentielle a arpenté les couloirs et les salons du Palais Bourbon, saluant au passage quelques députés, dont le frontiste Gilbert Collard. Et c’est alors qu’il est entré dans l’hémicycle. 


Mais là, une fois sur les bancs rouges, un détail le chiffonne, et il ne manque pas d’en faire part à l’assistance, devant les caméras omniprésentes de La Chaîne Parlementaire. "Franchement, on est obligé de supporter ça ?", lance-t-il alors en désignant le drapeau européen qui trône derrière le perchoir du Parlement. "Attends, c’est la République française ici, ce n’est pas la… Vierge Marie. Je ne comprends pas", se désole-t-il, en référence aux déclarations d’Arsène Heitz qui, à l’origine du dessin du drapeau européen actuel et de ses 12 étoiles, avait reconnu s’être inspiré de la Vierge.

"Pas constitutionnel"

Visiblement surpris, Jean-Luc Mélenchon n’entend pas lâcher l’affaire, reprenant sa rhétorique eurosceptique qui faisait déjà partie de sa campagne présidentielle. "Ce truc n’est pas constitutionnel", ajoute-t-il. La raison selon lui ? "Parce que le drapeau de l’Europe, ils l’avaient mis dans le projet de constitution…" Pourtant, la présence du drapeau européen au sein de l’hémicycle n’est pas chose nouvelle. Jean-Louis Debré, alors président de l’Assemblée, avait décidé en 2007 d’introduire le drapeau français derrière le perchoir du président de l’hémicycle. Certains députés avaient alors regretté que le drapeau européen n’accompagne pas les couleurs tricolores, ce qui avait été autorisé par la suite.

Suivez l'actualité politique sur notre page spéciale


Découvrez les résultats des législatives sur notre carte interactive

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Jean-Luc Mélenchon, l'"insoumis"

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter