VIDÉO - A Nice, elle manifeste malgré l'interdiction : "J'avais le devoir d'être présente"

Politique
GILETS JAUNES - Samedi, une manifestante présente sur la place Garibaldi dans la capitale azuréenne a expliqué à LCI pourquoi elle était présente malgré l'arrêté préfectoral interdisant les regroupements.

Manifester malgré l'interdiction. C'est le choix fait par des dizaines de Gilets jaunes rassemblés samedi, pour "l'acte 19" du mouvement, à Lille, Rouen ou encore Nice. Dans cette dernière ville, les manifestants étaient regroupés sur la place Garibaldi, face à un imposant dispositif de sécurité. 


Parmi eux, Nadia, Gilet jaune soutenant le mouvement "depuis le début", a expliqué à LCI les raisons de sa participation. "J'avais le devoir d'être présente aujourd'hui", a-t-elle assuré. "Etre présente malgré l'arrêté d'interdiction, c'est soutenir les Gilets jaunes qui manifestent pacifiquement et démocratiquement pour leurs droits, et pour plus de justice pour tous les citoyens."

"Ça se passe bien depuis le début"

Pour Nadia, "ça se passe bien depuis le début à Nice" même si, assure-t-elle à LCI, "les Gilets jaunes qui saccagent m'ont volé ma révolte". 


Les manifestations à Nice ont été relativement pacifiques depuis décembre. Le maire LR de Nice Christian Estrosi avait motivé cette semaine sa demande d'interdiction en invoquant un appel spécifique lancé sur les réseaux sociaux à manifester dans la principale commune des Alpes Maritimes. 


A la mi-journée, vingt interpellations avaient eu lieu à Nice.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter