Affaire Libyenne : Sarkozy déterminé

Affaire Libyenne : Sarkozy déterminé

L'EDITO - Nicolas Sarkozy a réfuté point par point les éléments d'accusation tels qu'on les connaît dans l'affaire libyenne. A-t-il été convaincant ?

Ces derniers jours, la scène médiatique s'est enflammée au sujet du financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. Vendredi dernier, l'ancien président a réfuté les éléments d'accusation qui l'inculpent dans l'affaire libyenne. "Il a fourni deux arguments solides dont je suis certain de la véracité", a précisé notre éditorialiste. L'un concernerait les preuves du financement de cette campagne électorale et l'autre la date de la rupture de Sarkozy avec son ancien collaborateur Thierry Gaubert. Les juges en veulent-ils particulièrement à Sarkozy ? Peut-on réellement croire qu'il ne va plus revenir sur la scène politique ?

Ce samedi 14 novembre 2020, Olivier Mazerolle, dans sa chronique "L'édito", nous parle des arguments avancés par Nicolas Sarkozy qui selon lui le disculpent dans l'affaire libyenne. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 14/11/2020 présentée par Anne-Chloé Bottet, sur LCI.

Toute l'info sur

Les Matins LCI - Week-end

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Sous-marins australiens : Paris et Washington se renvoient la balle

EN DIRECT - Covid-19 : confinement prolongé jusqu'au 4 octobre en Nouvelle-Calédonie

Pourquoi la disparition d'al-Sahraoui est un "gros coup" porté au groupe État islamique au Grand Sahara

Patrimoine, assurance-chômage... Les annonces d'Emmanuel Macron pour les travailleurs indépendants

Covid-19 : bientôt un allègement des restrictions en France ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.