Agnès Pannier-Runacher : "L'enjeu est de sauver la filière automobile"

Agnès Pannier-Runacher : "L'enjeu est de sauver la filière automobile"
Politique

INTERVIEW - Auto, commerce... le gouvernement prévoit plusieurs plans sociaux pour alléger la conséquence économique du coronavirus. La secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Économie nous en donne des précisions.

Toute l'info sur

La Matinale

Touché de plein fouet par la crise sanitaire, Renault prévoirait de supprimer 5 000 postes d'ici 2024. L'information n'a pas encore été confirmée, mais Agnès Pannier-Runacher a affirmé par contre que le plan mis en place par le gouvernement pour sauver le groupe et la filière automobile est inédit par sa profondeur. Il s'agit "d'affronter la crise et de faire en sorte qu'il y ait encore une industrie automobile demain", a-t-elle ajouté. Le secteur du textile, quant à lui, est également menacé par des pertes d'emploi. Quelles solutions proposent l'Etat pour sauver ces secteurs ?

Ce mercredi 27 mai 2020, dans la chronique "L'invité", Agnès Pannier-Runacher est revenu sur les plans sociaux prévus par le gouvernement pour sauver les secteurs les plus touchés par la crise sanitaire. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 27/05/2020 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent