VIDÉO - Alexis Corbière sur le budget 2018 : "Macron, c'est Robin des rois"

DirectLCI
FISCALITÉ - Pour Alexis Corbière, la réforme fiscale voulue par le gouvernement devrait bénéficier aux Français les plus riches. Le député de la France insoumise trouve "absurde" le projet de loi de finances du quinquennat présenté ce mercredi, qui prévoit notamment de réformer l'ISF.

"C'est pas Robin des bois M. Macron, c'est Robin des rois"... En comparant Emmanuel Macron au prince des voleurs, Alexis Corbière sous-entend que la réforme fiscale voulue par la majorité sert les intérêts des plus riches  au détriment des plus pauvres. 


Une boutade que le député de la France insoumise a faite ce jeudi matin face à Audrey Crespo-Mara sur LCI. Alexis Corbière a profité de l'occasion pour évoquer les réformes fiscales impulsées par la majorité, dont la baisse des APL, la hausse de la CSG et la transformation de l'ISF. 


"À 6,8 millions de Français les plus modestes qui bénéficient des APL… On supprime 5 euros alors qu’on prévoit de faire une réforme pour l’impôt le plus riche qui va rendre entre 3 et 7 milliards aux plus riches". Le député met sur la balance les économies prévues par le gouvernement sur la baisse de 5 euros des APL et la réforme de l'ISF prévue pour janvier 2018 qui devrait coûter au moins 3,2 milliards d'euros à l'Etat.

Le député de la France insoumise qualifie d'absurde de "rendre de l’argent aux ultra-riches, dont Bernard Arnault [...] et en prendre aux plus modestes". Selon lui, les mesures du gouvernement feraient bénéficier à Bernard Arnault, dont la fortune est estimée à 49 milliards d'euros, un cadeau fiscal de "250 millions d'euros".


La baisse de 5 euros par mois des APL devrait en effet représenter un gain de 140 millions d'euros par an pour l'Etat, selon les estimations.

Est-ce qu’il faut rendre de l’argent aux ultra-riches dont Bernard Arnault et Liliane Bettencourt et en prendre aux plus modestes ? C’est absurde…Alexis Corbière

Pour appuyer sa démonstration, Alexis Corbière évoque une étude de l'Oxfam, qui affirme que "les 10% des Français les plus riches vont bénéficier d'une ristourne de 1139 euros tandis que les 10% les plus pauvres vont payer 330 euros supplémentaires". L'ONG a effectivement cette semaine qui donne des chiffres légèrement différents mais dans la même tendance.

Le gouvernement présentait ce mercredi le premier projet de loi de finances du quinquennat. En plus des réformes évoquées par Alexis Corbière, le gouvernement prévoit aussi de revoir la taxe d'habitation, la fiscalité sur le carburant, l'impôt sur les sociétés. L'ISF serait remplacé au 1er janvier prochain par un impôt sur la fortune immobilière (IFI) duquel seraient exonérées les valeurs immobilières.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter