Allocution d’Emmanuel Macron : l’essentiel des annonces

Allocution d’Emmanuel Macron : l’essentiel des annonces

Vaccination obligatoire pour tous ceux qui travaillent au contact de population âgée et fragile, l'extension du pass sanitaire... Retour sur l’essentiel des annonces d'Emmanuel Macron, ce lundi 12 juillet.

Ils n'auront plus le choix. D'ici le 15 septembre, les personnels soignants et non soignants des hôpitaux et des cliniques devront se faire vacciner sous peine de sanctions. "Comme ils sont en première loge avec quand même des personnes assez vulnérables, je pense que c'est quand même une très bonne idée pour les soignants", affirme une femme. Emmanuel Macron a par ailleurs annoncé l'administration d'une troisième dose dès septembre pour les plus fragiles et ceux déjà vaccinés en début d'année.

Toute l'info sur

Le 20h

Les annonces concernent également le pass sanitaire. Sans surprise, il va être étendu en deux temps, dès le 21 juillet aux lieux de loisirs, les festivals, les parcs d'attractions et les cinémas. Début août, il faudrait être vacciné ou testé pour entrer dans les restaurants, les cafés. Mais également dans les hôpitaux, les maisons de retraite et dans les transports : l'avion ou le train.

"Le pass sanitaire devient obligatoire pour tout ce qui est cinéma, café. Tout ça, c'est sûr que je vais être obligé de le faire donc même si je n'ai pas forcément envie", affirme un jeune homme. Là encore, l'objectif est clair : inciter les Français à se faire vacciner et à ne pas multiplier les tests de confort. Dès cet automne, les PCR seront payants sauf prescription médicale.

Enfin, le président n'écarte pas des mesures localisées. Si dans les départements, le taux d'incidence dépasse les 200 cas pour 100 000 habitants alors les préfets pourront par exemple rendre de nouveau obligatoire le port du masque. À la Martinique et à la Réunion, ces restrictions sont déjà une réalité. Le couvre-feu sera rétabli dès ce mardi.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Prix des carburants : une indemnité "classe moyenne" de 100 euros pour 38 millions de Français

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

EN DIRECT - Covid-19 : encore plus de 6000 cas ce jeudi, le nombre de patients hospitalisés en légère baisse

"Indemnité inflation" : à qui va-t-elle s'adresser, quel montant et quand sera-t-elle versée ?

François Hollande réagit sur "l'indemnité inflation" du gouvernement : "C'est un bon mécanisme pour quelques mois"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.