VIDÉO – Le jour où : 25 janvier 2017, le ciel tombe sur la tête de François Fillon avec le début du Penelopegate"

VIDÉO – Le jour où : 25 janvier 2017, le ciel tombe sur la tête de François Fillon avec le début du Penelopegate"

UN AN APRÈS – Il y a tout juste un an ce jeudi, le 25 janvier 2017, le Canard enchaîné déclenchait un séisme dans la campagne présidentielle en publiant ses premières révélations sur le "Penelopegate". Le point de départ d’un long feuilleton politico-judiciaire que LCI vous propose de revivre en regardant le sujet que le JT de 20 heures de TF1 avait diffusé ce soir-là.

Pressent-il que c’est pour lui le début de la fin ? En réagissant ce matin du 25 janvier à l’article du Canard Enchaîné qui révèle que son épouse a occupé un emploi présumé fictif à l'Assemblée, amenant le parquet national financier à ouvrir une enquête préliminaire dans la foulée, François Fillon s’indigne : "Je vois que la séquence des boules puantes est ouverte. Je ne ferai pas de commentaire parce qu'il n'y a rien à commenter. Et je voudrais simplement dire que je suis scandalisé par le mépris et par la misogynie de cet article." Mais pour le candidat de la droite à qui la victoire semblait promise, rien dans cette campagne présidentielle ne sera plus jamais comme avant. Ses proches ont beau, dès ce 25 janvier, assurer que sa femme était effectivement attachée parlementaire dans la Sarthe, même si "évidemment, à Paris, on la voyait beaucoup moins", le "PenelopeGate" est lancé. Il ne s’arrêtera plus. 

Toute l'info sur

L'affaire Penelope Fillon

Lire aussi

Un an après, LCI vous propose de revivre ce jour où tout a basculé en regardant le sujet consacré par le 20 heures de TF1 aux prémices de "l’affaire Penelope" ce soir du 25 janvier. "Je n'ai pas de rôle" auprès de mon mari, "je l'accompagne de temps en temps, ça se limite à ça", entend-on Penelope Fillon y lâcher sur des images d'archive datant de 2008. Tous les ingrédients de la polémique étaient déjà réunis.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Covid-19 : la France va durcir ses restrictions pour les voyages dans les pays les plus touchés

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

Lire et commenter