VIDÉO - Attaque à Nice : les députés observent une minute de silence à l'Assemblée nationale

VIDÉO - Attaque à Nice : les députés observent une minute de silence à l'Assemblée nationale

PARLEMENT - Les députés ont observé une minute de silence à l'Assemblée nationale en hommage aux victimes de l'attaque au couteau survenue à Nice, jeudi 29 octobre au matin.

A 9h15 Jean Castex s'est présenté devant la représentation nationale pour expliquer le plan de reconfinement du gouvernement. Mais quelques minutes plus tôt, une attaque au couteau était survenue à Nice, faisant au moins trois morts. Alors aux alentours de 9h45, à l'issue du discours du Premier ministre, les députés se sont recueillis en hommage aux victimes. Le chef du gouvernement à la tribune, les parlementaires se sont levés et ont observé une minute de silence au sein de l'hémicycle. La séance a été ensuite suspendue par le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand.

Toute l'info sur

L'attaque meurtrière à la basilique Notre-Dame de Nice

Lire aussi

Jean Castex a ensuite pris la parole pour expliquer qu'il devait quitter les lieux. "Je vais être tenu, compte tenu des circonstances exceptionnelles, de me rendre place Beauvau à la cellule interministérielle de crise et je vous demande de bien vouloir le comprendre", a-t-il déclaré, alors qu'il devait rester à l'Assemblée pour écouter les chefs de groupe réagir à ses propos et au reconfinement annoncé mercredi soir par le président de la République.

En vidéo

Attaque à Nice : qu'en est-il des réactions des responsables politiques ?

Castex ne répondra pas aux parlementaires

"Je ne peux, une nouvelle fois, dans les circonstances très difficiles que notre pays traverse, dans les épreuves qu'il subit, qu'appeller l'ensemble de la représentation nationale à l'unité et à la cohésion", a-t-il dit aux députés, avant de promettre qu'il ferait "tout son possible" pour revenir ensuite dans l'hémicycle. Jean Castex devrait être présent à 12h30 pour répondre aux députés. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

EN DIRECT - Covid-19 : une proposition de loi déposée pour rendre obligatoire l'isolement des malades

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

L'ouverture des stations de ski fermées à Noël "impossible" selon le chef de l'Etat

Lire et commenter