VIDEO - Attentats de Paris : la vibrante Marseillaise entonnée au Congrès de Versailles

VIDEO - Attentats de Paris : la vibrante Marseillaise entonnée au Congrès de Versailles

DirectLCI
UNION NATIONALE - A l’issue d’un discours que l’on peut qualifier de martial de la part de François Hollande, suite aux attentats qui ont endeuillé Paris, le Congrès (l’ensemble des sénateurs et des députés), réuni à Versailles ce lundi, a longuement applaudi le président de la République, avant d’entonner l’hymne national.

Président de la République, gouvernement au grand complet, députés et sénateurs, l'ensemble des pouvoirs exécutif et législatif était réuni ce lundi après-midi à Versailles, pour un Congrès par nature exceptionnel et commandé par les sanglants attentats qui ont endeuillé Paris et Saint-Denis vendredi soir .

"Vive la France !"

Maître d’oeuvre de ce temps fort politique, François Hollande a livré un long discours dans lequel il a réaffirmé sa volonté d’intensifier la lutte contre Daech en Syrie, ainsi que le renforcement de la législation intérieure contre le terrorisme.

A l’issue de son intervention, dans un élan d’unité nationale, le chef de l’Etat a été longuement applaudi par l’assistance - qui l’avait écouté dans un silence religieux - avant que ne résonne une Marseillaise reprise en coeur par l’ensemble des élus et des ministres. "Vive la France !", s’est exclamé du "perchoir" le président de l’Assemblée Nationale, Claude Bartolone, après la dernière note.


Et ce n'est pas la première fois que l'hymne national s'est fait entendre ce lundi. Alors qu'une poignante minute de silence a eu lieu, partout en France - et à l'étranger - à midi, en la mémoire des 129 victimes des attaques de vendredi, les députés, déjà, l'ont entonnée devant l'Assemblée nationale.


Même scène et même émotion à La Sorbonne, lieu que François Hollande avait choisi pour se recueillir :


ou encore au Conseil de Paris :

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter