VIDÉO - Avant Macron, seuls Sarkozy et Hollande s'étaient exprimés devant le Congrès à Versailles

FLASH-BACK - Depuis la réforme constitutionnelle de 2008 initiée par Nicolas Sarkozy, qui a permis au président de la République de s'adresser directement aux parlementaires réunis en Congrès, trois présidents se sont exprimés à Versailles. Emmanuel Macron, qui a déjà effectué l'exercice l'an passé à la même époque, sera le premier à y prendre la parole une seconde fois.

Pour la seconde fois depuis son arrivée à l'Elysée, Emmanuel Macron réunit le Congrès à Versailles ce lundi. Tous les parlementaires, à l'exception de ceux qui ont décidé de boycotter ce rassemblement, seront réunis à cette occasion pour écouter le discours du chef de l'Etat. 


Avant Emmanuel Macron, seuls deux présidents ont réuni le Congrès dans le cadre d'une expression directe devant les parlementaires : Nicolas Sarkozy le 22 juin 2009, pour donner la feuille de route politique de sa fin de quinquennat, et François Hollande le 16 novembre 2015, après les attentats de Paris.

En fait, il n'était pas possible de réunir un Congrès avant la modification constitutionnelle de 2008 -initiée par Nicolas Sarkozy-, sauf pour des cas de révision constitutionnelles. Un président qui souhaitait alors s'adresser directement aux parlementaires pouvait seulement communiquer des messages, comme l'avait fait François Mitterrand en 1981. Ces messages étaient ensuite lus par les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat dans leur hémicycle respectif, et "ne pouvaient donner lieu à aucun débat".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter