VIDÉO - Besancenot met en garde Mélenchon : "Personne ne pourra jouer solo"

Politique
DirectLCI
LOI TRAVAIL - Invité sur LCI de l’émission "24h Pujadas, l’info en question", Olivier Besancenot, membre de la direction du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), a déploré l’attitude de La France insoumise dans l'opposition à la réforme du code du travail. Et s’est adressé directement à Jean-Luc Mélenchon.

Alors que le contenu de la réforme du code du travail se concrétise, la contestation s’organise, Mais pas forcément dans le rassemblement. Si la CGT et Solidaires appellent à une journée d’action le 12 septembre, FO a d’ores et déjà prévenu qu’il ne serait pas de la partie. Et la France insoumise a, de son côté, lancé son propre appel pour une mobilisation nationale le 23 septembre, tout en assurant qu’il ne s’agissait pas de “la manifestation de LFI” mais de la “manifestation du peuple”, selon les mots de Jean-Luc Mélenchon. 


De quoi faire grincer des dents dans les rangs des opposants aux projets du gouvernement. Membre de la direction du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) Olivier Besancenot a ainsi répondu au leader des Insoumis dans "24h Pujadas, l’info en questions", mercredi 30 août sur LCI : 

J’en profite pour envoyer un petit message fraternel à Jean-Luc Mélenchon, lui dire qu’on ne peut pas jouer solo, personne ne pourra jouer solo, donc il serait temps qu’on se retrouve” Olivier Besancenot

Avant d’évoquer “la petite musique” qui consisterait à dire “du côté de la direction de la France insoumise, 'on est la seule opposition au gouvernement'” : "'Il faut construire un grand front social unitaire pour battre le gouvernement”, prévient l'ancien candidat à la présidence. Interrogé par David Pujadas sur sa présence lors de la mobilisation du 23 septembre, Olivier Besancenot a balayé l'idée : "Pourquoi j’irais le 23 ? Pour le moment, c’est la marche de la France insoumise, point barre."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter