VIDÉO - "C'est une plaisanterie ?" : Marlène Schiappa n'y croit pas quand elle apprend la démission de Nicolas Hulot

Politique
SURPRISE - Invitée à l'antenne de Radio Classique mardi 28 août, la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes a appris en direct la démission de Nicolas Hulot. Stupéfaite, Marlène Schiappa n'en revient pas et ne prend d'abord pas au sérieux le journaliste.

"C'est une plaisanterie ?". C'est avec les yeux ronds, marquant sa surprise, et un sourire figé que la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes a réagi à l'annonce, quelques minutes plus tôt, de la démission de son confrère  Nicolas Hulot. Invitée dans le studio de Radio Classique, c'est le journaliste Guillaume Durand qui lui a appris la nouvelle en direct. 

L'annonce de la démission de Nicolas Hulot ce mardi 28 août sur la matinale de France Inter a surpris tout son monde. Alors que, gorge serré et larmes aux yeux, l'ancien ministre de la transition écologique lançait ses dernières paroles en tant que ministre, Marlène Schiappa parlait de son projet de loi contre les violences sexuelles. Elle n'a tout d'abord pas cru le journaliste, et a perdu ses moyens. Le Premier ministre, Edouard Philippe, qui était à la mi-journée à la conférence des ambassadeurs, expliquait avoir lui aussi appris la nouvelle "ce matin". 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Démissions de Hulot et Flessel : le gouvernement remanié

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter