11-Novembre : "Ça va, pas trop dur en ce moment ?" Quand Hollande prend des nouvelles de Macron

Commémoration du 11-Novembre : l'aparté entre Macron et Hollande

L'ancien président, invité par son successeur en compagnie de Nicolas Sarkozy à la cérémonie du 11-Novembre 2020, à l'Arc de Triomphe, a profité de l'occasion pour demander des nouvelles au chef de l'Etat.

Confinement oblige, la première cérémonie de cette journée mémorielle, la traditionnelle cérémonie de l'Armistice, s'est déroulée en petit comité dès 11h du matin, avec la commémoration du 102e anniversaire de l’Armistice de 1918, qui est aussi le centenaire de l’inhumation du Soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe. Le président de la République y a été accueilli par le Premier ministre Jean Castex, le chef d'état-major des armées, le général François Lecointre, la ministre des Armées Florence Parly et la ministre déléguée Geneviève Darrieussecq. 

Au cours de cette cérémonie, les noms des 19 soldats français décédés depuis une année ont été rappelés. Emmanuel Macron a ensuite salué le président (LR) du Sénat Gérard Larcher, celui de l'Assemblée nationale Richard Ferrand, les ex-présidents Nicolas Sarkozy et François Hollande, ainsi que la maire de Paris Anne Hidalgo.

Ça va, pas trop dur en ce moment ?"- François Hollande à Emmanuel Macron

Si les échanges précédents, avec notamment Richard Ferrand et Nicolas Sarkozy ont été plutôt classiques, celui avec François Hollande l'a été beaucoup moins. Arrivé à la hauteur de son prédécesseur, Emmanuel Macron le salue et François Hollande le salue en retour. Et de lui demander : "Ça va, pas trop dur en ce moment ?". "C'est difficile ?" poursuit-il sous le regard de Nicolas Sarkozy, alors qu'Emmanuel Macron, hoche la tête. La suite est relativement inaudible mais on entend tout de même le chef de l'Etat dire à son prédécesseur : "J'aimerais qu'on en parle". 

Cette journée traditionnelle de commémoration s'achèvera ce mercredi à 18h, avec la panthéonisation de Maurice Genevoix. L'écrivain combattant a été le chantre de la mémoire des Poilus, dont il a fait le récit de la vie dans les tranchées dans son recueil "Ceux de 14". "Par lui, leur voix ne cesse de nous exhorter à ne pas baisser la garde et à conserver intacte notre vigilance quand le pire de nouveau réapparaît", avait déclaré le chef de l'Etat en novembre 2018. Cette entrée de Genevoix au Panthéon était souhaitée par la famille de l'auteur de Raboliot, décédé en 1980. Télévisée, elle sera "inédite" avec une célébration à la fois en extérieur, des images étant projetées sur l'immense façade, et dans la nef. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 250.000 doses de vaccin injectées en 24 heures, l'accélération se confirme

Vaccination des soignants : comment expliquer les disparités entre professions ?

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Meghan et Harry chez Oprah : l'interview qui a fait basculer la famille royale dans un mauvais soap

Lire et commenter