VIDÉO - Christophe Castaner visé par un projet d'attentat : "J'ai été appelé par un de vos collègues, (...) je ne savais pas"

Politique
DirectLCI
VIDÉO - Invité de "24h Pujadas" sur LCI, le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner réagit à l'arrestation de militants d'extrême droite, mardi, qui projetaient un attentat contre lui ainsi que Jean-Luc Mélenchon. Et révèle qu'il a été informé de la situation... par un de nos journalistes.

Il n'était pas au courant. Cible présumée d'un projet d'attentat préparé par des militants d'extrême droite, le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a réagi sur LCI à l'arrestation de ces dix individus. Et révèle qu'il a appris la nouvelle par un appel d'un journaliste de LCI.


"Pour être honnête avec vous, j'ai été appelé par un de vos collègues de cette chaîne info, qui m'appelle pour m'en parler, et je ne savais pas", confie M. Castaner. "Je savais juste que le matin, à Forcalquier [le village dont il a été maire, ndlr], il y avait eu un peu d'émotion parce que le Raid avait débarqué. Mais même les gendarmes locaux de Forcalquier n'étaient pas au courant, et donc j'avais cette information, et l'après-midi, un journaliste m'appelle pour me dire : 'Alors vous étiez une cible', et j'étais assez surpris", poursuit-il.

En vidéo

VIDÉO - Standing ovation pour Mélenchon à l'Assemblée après son discours sur le projet d'attentat d'extrême droite

Le porte-parole et secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement ajoute que sa protection protection "n'a pas été renforcée" à la suite de ce coup de filet antiterroriste. "Il n'y avait pas de risque caractérisé", explique-t-il. Christophe Castaner confirme par ailleurs que Jean-Luc Mélenchon était également visé par ce projet d'attentat, ainsi que des mosquées. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

24h Pujadas, l'info en questions

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter