VIDÉO - Référence à Maurras dans un discours de Wauquiez : "On assume notre histoire", justifie Hortefeux sur LCI

VIDÉO - Référence à Maurras dans un discours de Wauquiez : "On assume notre histoire", justifie Hortefeux sur LCI

INTERVIEW - Invité de la matinale de LCI ce lundi matin, Brice Hortefeux est revenu sur les références faites à Charles Maurras dans un discours du président des Républicains, Laurent Wauquiez. "On assure notre histoire. On ne se cache pas", déclare celui qui est son principal conseiller.

"La France n'est pas une page blanche. C'est une histoire. Et il faut assumer toute cette histoire. Il faut assumer toute notre histoire", a déclaré Brice Hortefeux. Le conseiller de Laurent Wauquiez était interrogé lundi sur LCI sur les éventuelles références à Charles Maurras (opposition du "pays légal" au "pays réel") dans une déclaration du président du parti Les Républicains ("le pays réel a parlé") employée après la victoire de deux candidats LR lors d'élections législatives partielles.

Lire aussi

"On assume notre histoire. On ne se cache pas. On ne la gomme pas. On assume", a-t-il insisté, sans démentir l'allusion à l'écrivain Charles Maurras.

Lire aussi

"Laurent Wauquiez a la conviction que pour réussir, pour être utile à notre pays, il faut que nous reconstruisions une droite qui soit à la fois forte, c'est-à-dire qui sache faire respecter l'autorité de l'Etat - très exactement l'inverse de ce que le gouvernement a montré comme exemple sur Notre-Dame-des-Landes -, une droite qui soit populaire, qui soit offensive sur 

les questions de sécurité, de justice, d'immigration", a expliqué Brice Hortefeux.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Allemagne : "Ne permettons pas que la pandémie divise aussi notre société", déclare Frank-Walter Steinmeier

Un rassemblement devant le ministère de la Santé pour dénoncer les suicides de cinq internes en médecine

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

VIDÉO - "The Voice" : Jim Bauer a mis K.O. les coachs avec une audacieuse reprise de "Tata Yoyo"

L'image de la cérémonie : la reine Elizabeth II se recueille devant le cercueil de son mari Philip

Lire et commenter