Clash à l'Assemblée : Marine Le Pen traite de "Judas" Gérald Darmanin, qui réplique

Clash à l'Assemblée : Marine Le Pen traite de "Judas" Gérald Darmanin, qui réplique

PRISE DE BEC – Lors d’une séance à l’Assemblée ce jeudi matin, la présidente du FN a qualifié le ministre des Comptes publics et ancien cadre des Républicains de "Judas". La réponse du Gérald Darmanin ne manque pas de piquant…

Les législatures se succèdent mais les accrochages à l’Assemblée restent une constante. Après les propos irrespectueux de François de Rugy mardi soir, c’est au tour de Marine Le Pen et Gérald Darmanin de se distinguer. Alors que les députés continuent d’examiner le projet de réforme du droit du travail par ordonnances, le ministre des Comptes publics s’est permis une remarque qui n’a pas du tout plu à la finaliste de l’élection présidentielle. 

A la suite d’une intervention du député LR Fabien Di Filippo, qui a provoqué des applaudissements dans l’hémicycle, dont ceux des députés FN présents, Gérald Darmanin a tenu à faire remarquer "qu’il était un temps où c’était une honte de se faire applaudir par le Front national".  Une phrase qui a provoqué l’ire de Marine Le Pen, qui a lancé en réponse : "Judas !". Une manière pour elle de lui rappeler le caractère cavalier de sa nomination au gouvernement. 

Lire aussi

Maire LR de Tourcoing depuis 2014 , Gérald Darmanin avait soutenu Nicolas Sarkozy durant la primaire de la droite, avant de se ranger derrière François Fillon après sa victoire. Mais à la surprise presque générale, il avait finalement intégré le gouvernement d’Emmanuel Macron dirigé par Édouard Philippe, lui aussi transfuge des Républicains. 

Piqué par ce "Judas", Gérald Darmanin a rétorqué :  "A la différence de vous madame Le Pen, Judas restera dans l'histoire". Une répartie qui a valu à son auteur les applaudissements de quelques députés.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Une usine nucléaire iranienne touchée par un acte de "terrorisme antinucléaire"

"Crétin de fils de ..." : Donald Trump s’en prend violemment au chef des républicains au Sénat

SEPT À HUIT - La résurrection de Priscille, première femme bionique de France

Du Stade de France au centre vaccinal de Dreux, les vaccinodromes ont sonné bien creux ce dimanche

Lire et commenter