Masques : "La gratuité est indispensable", réaffirme Manuel Bompard (LFI)

Manuel Bompard : "Il faut aller vers un mesure de gratuité" du masque

INTERVIEW - Invité politique de la matinale de LCI ce mardi, Manuel Bompard, eurodéputé La France Insoumise, a réaffirmé la position du mouvement en faveur de la gratuité du masque. Une mesure de "santé publique" selon lui.

Invité politique de la matinale de LCI ce mardi 18 août, Manuel Bompard, député européen La France insoumise, est notamment revenu sur l'obligation du port du masque dans les lieux publics clos, ainsi qu'en extérieur dans très nombreuses villes. Il dénonce "le coût important" que cette mesure représente pour les familles. "Quand on parle de mesures de santé publique, la gratuité est indispensable", a-t-il martelé.

Toute l'info sur

L'interview Politique

"Il faut aller vers une mesure de gratuité"

"Quand vous êtes malade en France et qu'on vous préconise un médicament, quelque soit vos moyens et votre revenu, il est remboursé par la Sécurité sociale", a souligné l'élu LFI. Outre le poids que représentent ces protections dans le budget des familles, l'eurodéputé a dénoncé les bénéfices que peuvent réaliser les revendeurs de masques, notamment les magasins, alors qu'il s'agit d'un outil de santé publique. "Il est incroyable de voir la grande distribution réaliser des marges sur les ventes de masques et que dans le même temps son port soit obligatoire".  

"Pourquoi dès le déconfinement, on n'a pas dit 'on met le masque partout' ?, s'est-il également interrogé. Cela ne résout pas les problèmes mais c'est le principe de précaution". 

Ehpad : "Il y a un besoin de contact humain"

Si Manuel Bompard se dit sensible au message du président de la République appelant à veiller sur les résidents des Ehpad en cette période de retour épidémique, il dénonce toutefois le manque de moyens et de personnel récurrent - et bien antérieur à la crise sanitaire - au sein de ces établissements. "L'isolement a eu des conséquences psychologiques extrêmement importantes. Il faut éviter d'isoler les personnes âgées, mais près d'un tiers des décès du Covid ont eu lieu dans les Ehpad", a-t-il rapppelé. "Il y a un besoin de contact humain". Le député européen souhaite la mise en place d'"un protocole qui évite l'isolement", passant notamment par davantage de tests pour le personnel. "Le gouvernement a un temps de retard" selon lui.

"Les pouvoirs publics ont une lourde responsabilité"

Concernant le mouvement contestataire anti-masque, si Manuel Bompard rappelle que son port est primordial, il affirme que les hésitations du gouvernement en sont en large partie responsables. "Les pouvoirs publics ont une lourde responsabilité. Quand vous avez un gouvernement qui, pendant plusieurs mois, vous dit que le masque ne sert à rien, que vous aviez une porte-parole du gouvernement qui disait que le masque, 'on ne sait pas le mettre donc il ne faut pas l'utiliser''...". Pour l'eurodéputé, cela "a créé de l’ambiguïté".

Enfin, Manuel Bompard a évoqué l'organisation des prochaines journées d'été de La France insoumise dans la Drôme, du 20 au 23 août. Le masque sera obligatoire sur l’ensemble du site et la température de tous les participants sera prise. Un dispositif validé par la préfecture. "Nous sommes fiers de penser qu'il est possible de faire fonctionner la démocratie dans cette période hautement politique. Le Covid ne peut pas avoir la peau de notre système politique". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Les premières images de Nice et Dunkerque reconfinées

Qui sera vacciné et quand ? Les dates à connaître du calendrier vaccinal

Alexeï Navalny envoyé en colonie pénitentiaire : "Personne n'en sort indemne"

25 millions de Français partiellement reconfinés ? 20 départements en sursis jusqu'au 6 mars

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Lire et commenter