Le pass sanitaire d'Emmanuel Macron fuite sur les réseaux sociaux, l'Élysée déplore "une faute déontologique" de certains professionnels de santé

Le pass sanitaire de Macron fuite sur les réseaux sociaux, l'Élysée déplore "une faute déontologique" de certains professionnels de santé

FUITE - Le pass sanitaire d'Emmanuel Macron a été diffusé sur les réseaux sociaux dans la journée de mardi 21 septembre. Selon l'Élysée, il s'agit d'une faute déontologique de la part de professionnels de santé ayant accès au dossier vaccinal du président de la République.

Comme le pass sanitaire de Jean Castex, celui d'Emmanuel Macron a été diffusé puis partagé par des milliers d'internautes sur les réseaux sociaux dans l'après-midi du mardi 21 septembre. L'Élysée a réagi auprès de LCI, confirmant qu'il s'agit "d'une faute déontologique" de la part de professionnels de santé ayant consulté le dossier vaccinal du président de la République,"par malversations ou par négligence"

Le QR code du président ainsi que sa date de naissance y sont notamment visibles. Le gouvernement a également affirmé à Franceinfo que "des dispositions ont été prises" pour régler le problème.  

Le Conseil national de l'Ordre des médecins saisi

Comma l'a indiqué l'Élysée à LCI, les données du président sont effectivement facilement accessibles, car un système d’information centralisé ouvert à de nombreux professionnels de santé a été mis en place "pour un gain d’efficacité".

À ce stade, le Conseil national de l'Ordre des médecins, instance compétente en matière de déontologie, a été saisi. L'Élysée n'a pas donné d'informations sur d'éventuelles poursuites judiciaires. 

Début septembre déjà, une trentaine de médecins, infirmières et pharmaciens avaient consulté le statut vaccinal du chef de l’État (relevant au passage une incohérence au niveau de la date), avant d'être rappelés à l'ordre. 

Pour ce qui est de l’utilisation frauduleuse d'un pass, l'Elysée nous indique "qu'une personne constatant l’utilisation frauduleuse de son pass peut générer un nouveau QR sur le site ameli.fr" et assure que "des dispositions vont être mises en place pour rendre inactifs ces QR codes".  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 61.000 nouveaux cas en 24 heures, "record" de cette 5e vague

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Covid-19 : passeport vaccinal, télétravail... Le Royaume-Uni serre la vis

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.