Noël et Nouvel an : les règles "peuvent être amenées à évoluer", prévient Olivier Véran

Noël et Nouvel an : les règles "peuvent être amenées à évoluer", prévient Olivier Véran

FÊTES - Les Français pourront-ils fêter Noël et le Nouvel an selon les règles déjà édictées par le gouvernement ? "Tout peut être amené à changer et évoluer", a prévenu le ministre de la Santé ce mardi soir sur LCI.

"Aussi bien pour la question du Nouvel an que de Noël, les choses peuvent être amenées à évoluer", a prévenu Olivier Véran ce mardi sur LCI. "On est en permanence en lutte avec un virus dont l’évolution peut varier d’un jour sur l’autre, d’une semaine sur l’autre. (…) Tout peut être amené à changer et à évoluer en fonction de la donnée épidémique", a ajouté le ministre de la Santé.

Toute l'info sur

La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie et le déconfinement

"On ne peut pas être figés dans un cadre. Ce n’est pas comme si nous étions dans un plan stratégique dont rien ne bougerait quoi qu’il arrive, dans la mesure où l’ennemi que nous combattons est capable de nous mettre en échec", a-t-il poursuivi. Toutefois, Olivier Véran a laissé entendre que la menace concernait plutôt le Nouvel an. "Noël n’est pas le Nouvel an. Le Nouvel an n’a pas la même portée culturelle dans notre pays, ça reste un moment festif. Mais nous devons faire encore sans doute plus attention parce que le Nouvel an, contrairement à Noël, c’est souvent des fiestas."

Pour prendre les meilleures décisions possibles et "pouvoir continuer d’avancer et d’évoluer", le ministre de la Santé a indiqué qu'il consulterait des experts et verrait notamment "des membres du conseil scientifique" ce mercredi.

Lire aussi

Véran mise sur "le bon sens et l’esprit de responsabilisation des Français"

A propos de Noël, Olivier Véran a rappelé que le gouvernement avait "fait le choix de ne pas imposer de règles mais de donner des orientations" car il misait sur "le bon sens et l’esprit de responsabilisation des Français". Il a toutefois rappelé que "les endroits où on mange, chante, transpire et respire très fort, fermés, clos, sont favorables à la transmission du virus. Donc le repas de Noël, le repas du Nouvel an avec les copains, le chalet à la montagne, ce sont des situations dont on sait qu’elles sont à risque, avec des conséquences ensuite pour tous les Français"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Interview d’Eric Zemmour sur LCI : retrouvez nos vérifications

EN DIRECT - Primaire des écologistes : "Je serai le président du climat", assure Yannick Jadot

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Perpignan : une jeune femme meurt après être restée enfermée dans une voiture en plein soleil

Éric Zemmour sur LCI : nous avons vérifié 6 de ses déclarations

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.