Crise sociale : Macron marche sur des œufs

Crise sociale : Macron marche sur des œufs

L'ÉDITO - Selon notre éditorialiste, le chef d'Etat n'a pas su convaincre les Français de la nécessité de faire autrement que manifester.

Face à la crise sociale, à l'image du malaise du personnel hospitalier, Emmanuel Macron a plaidé "non-coupable" lors de son déplacement à Epernay. Selon lui, "le manque de médecins dans les hôpitaux est le résultat de nombreuses années dominées par la seule logique de l'économie". Le chef d'Etat réclame ainsi un minimum de reconnaissance sur les mesures déjà entreprises pour inverser la tendance. D'ailleurs, la ministre de la Santé va encore annoncer un plan d'urgence mercredi prochain. Pourtant, cela semble ne pas fonctionner, car le collectif pour l'hôpital appelle déjà à une autre journée de mobilisation. Pour quelles raisons ?

Ce samedi 16 novembre 2019 , Olivier Mazerolle, dans sa chronique "L'édito", nous parle de "l'échec" d'Emmanuel Macron à mi-mandat. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 16/11/2019 présentée par Anne-Chloé Bottet sur LCI.

Toute l'info sur

Les Matins LCI - Week-end

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : "103%" de vaccinés à Paris, la preuve d'un "trucage" des chiffres ?

VIDÉO - Covid-19 : le relâchement des gestes barrière fait des ravages au Royaume-Uni

Biélorussie : l’ambassadeur de France forcé de quitter le pays

Refoulés à cause d'un faux pass sanitaire, ils tirent sur une discothèque et blessent un client

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.