VIDÉO - De Gaulle, VGE, Mitterrand... Quand les présidents s’invitent sur le Tour de France

DirectLCI
GRANDE BOUCLE – Ce mercredi, Emmanuel Macron se rend sur le Tour de France pour saluer les coureurs. La passion des présidents pour la Grande Boucle n’est pas nouvelle. Elle est même presque aussi vieille que la Ve République.

Parmi les étapes obligées durant un mandat de président, il y a naturellement le Conseil des ministres, les multiples sommets européens ou du G20, les commémorations diverses et variées et… le Tour de France. A l’exception de Georges Pompidou, tous les présidents sous la Ve République se sont offerts au moins une journée sur le Tour. 


En 1960, le Général de Gaulle et sa femme se mêlent à la foule dans leur village de Colombey-les-Deux-Églises pour regarder la course. Le directeur du Tour, Jacques Goddet, est prévenu juste à temps de cette présence inattendue. Il briefe alors les coureurs et leur demande de s’arrêter pour saluer le Président. Consigne évidemment respectée par le peloton. 


Quinze plus tard, Valéry Giscard d’Estaing est invité sur les Champs-Élysées à remettre le maillot jaune au vainqueur du Tour, Bernard Thévenet. En 1985, lors d’une étape reliant Morzine à Lans-en-Vercors, le Tour reçoit la visite de François Mitterrand, arrivé en hélicoptère. Il confie alors aux journalistes présents avec lui ses souvenirs d’enfant : "quand j’avais 13, 14 ans, j’allais assister aux arrivées d’étapes dans le Nord de la France, dans les Flandres, où je passais mes vacances".

En 1998, alors que l’affaire Festina vient d’éclater, Jacques Chirac prend place avec son épouse Bernadette dans la voiture du directeur du Tour de France. Il sera imité quelques années plus tard par son successeur, Nicolas Sarkozy. Quelques semaines après son élection en 2012, François Hollande s’invite à son tour sur la Grande Boucle et pose notamment au côté du champion du monde, Mark Cavendish.


Comme ses prédécesseurs, Emmanuel Macron entend lui aussi participer à cette fête populaire. Et il n’a pas choisi n’importe quelle étape. Il ira saluer ce mercredi les coureurs du Tour lors de la 17e étape entre La Mure et Serre-Chevalier, avec au programme notamment la traditionnelle ascension du col du Galibier.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter