"19h, c'est tôt" : Emmanuel Macron évoque la possibilité de décaler le couvre-feu

"19h, c'est tôt" : Emmanuel Macron évoque la possibilité de décaler le couvre-feu

RESTRICTIONS - En visite dans une école à Melun (Seine-et-Marne) pour le premier jour de reprise, le Président de la république a échangé avec les élèves à qui il a expliqué la levée progressive des restrictions sanitaires dès début mai.

Alors que près de 7 millions d'élèves du premier degré retrouvent le chemin de l'école ce lundi 26 avril après trois semaines de fermeture dont deux de vacances, Emmanuel Macron s'est rendu dans l'école de Paul Cézanne à Melun (Seine-et-Marne) avec le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer.

Au cours de sa visite, le chef de l'État a été questionné par de nombreux élèves. À la question concernant le couvre-feu, il a répondu "on va essayer de le décaler... promis, on va le décaler un peu. Parce que 19h, c’est tôt je suis d’accord." 

Toute l'info sur

La France retrouve le confinement

Rouvrir progressivement pour que "cet été, ça aille mieux"

Le chef de l'État a ensuite expliqué à une classe de CM2 pendant près d'une heure la levée progressive des restrictions. "Il y a eu des règles très dures, reconnaît-il. Elles vont se poursuivre jusqu'à début mai. Mais après on va progressivement rouvrir (...) pour que cet été, ça aille mieux. Ce qu'on veut faire c'est y aller tout doucement pour éviter que ça reparte."

Emmanuel Macron tenait en effet à ce que tous les élèves du premier degré puisse reprendre cette semaine puis les collégiens et les lycéens dès le 3 mai. "L'école permet de lutter contre les inégalités sociales et de destin", a tweeté le chef de l'État. C'est pourquoi nos enfants doivent pouvoir continuer à s'y rendre et à apprendre, avec un protocole strict. Bonne rentrée à tous !"

Lire aussi

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a indiqué par ailleurs ce lundi matin que le président s'exprimerait "prochainement" devant les Français pour "leur donner les étapes du calendrier de réouverture" de certaines terrasses et lieux de culture prévue pour la "mi-mai". Selon nos informations, cette prise de parole aura lieu "au plus tard le 5 mai".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

Variant Delta : avec deux doses, les vaccins Pfizer et AstraZeneca presque aussi efficaces que contre l’Alpha

EN DIRECT - Olivier Véran : "Le pass sanitaire, nous y mettrons fin à la minute où nous le pourrons"

La maladie de Charcot, le dernier combat de Jean-Yves Lafesse

Manifestations contre le pass sanitaire samedi dans toute la France: à quoi s'attendre?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.