Déconfinement : Edouard Philippe annonce la fin de la règle des 100 km, mais...

Edouard Philippe a annoncé ce jeudi la fin de la fameuse règle des 100km, à compter du 2 juin. Mais à toutefois insisté sur le fait de rester raisonnable. «J'appelle chaque Français, dans le cadre de cette nouvelle règle, au même esprit de responsabilité que celui dont ils ont fait preuve depuis le début de cette crise."
Politique

CORONAVIRUS - Le Premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé, ce jeudi 28 mai, que la règle des 100 km au-delà desquels il est interdit de circuler sans dérogation, va être levée.

La phase 2 du déconfinement, selon la terminologie employée par le gouvernement, débute, ce jeudi 28 mai, avec un rebondissement spectaculaire : il n'y a plus de région en rouge sur la carte de France. Toutes passent au vert, sauf les départements de l'Île-de-France, Mayotte et la Guyane, qui virent à l'orange. En conséquence de quoi, la règle des 100 km,  au-delà desquels il était jusqu'alors interdit de circuler sans dérogation, sera levée à partir du 2 juin.

Lire aussi

Le Premier ministre, Edouard Philippe, l'a lui même annoncé ce jeudi, tandis qu'il présentait publiquement les décisions prises dans la matinée au Conseil de défense convoqué par Emmanuel Macron à l'Elysée : "A l'intérieur du pays, même si certains déplacements nécessitent encore une vigilance importante, la tension est globalement moindre qu'au début de déconfinement. La mesure d'interdiction de déplacement de plus de 100 km a été très utile durant les trois dernières semaines pour limiter la propagation du virus. Elle a été bien respectée par les Français, je les ai en remercie. Mais aujourd'hui, avec la pression qui a baissé, cette mesure n'a plus de justification. A compter du 2 juin, il est donc mis fin à cette interdiction."

Si vous pouvez différer un déplacement lointain, c'est probablement plus raisonnable.- Edouard Philippe

"Je voudrais dire que la fin de cette interdiction ne doit pas signifier un relâchement dans l'attention, a toutefois vite ajouté le Premier ministre. Il est bien vrai que, moins on circule, moins le virus se propage. Aussi, j'en appelle à la responsabilité de chacun. Vous pouvez vous déplacer, vous pouvez aller en congés annuels, mais dans toute la mesure du possible, si vous pouvez différer un déplacement lointain, c'est probablement plus raisonnable. J'appelle chaque Français, dans le cadre de cette nouvelle règle, au même esprit de responsabilité que celui dont ils ont fait preuve depuis le début de cette crise."

Toute l'info sur

Les grands défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

Près de trois semaines après le début du déconfinement engagé le 11 mai, les conditions sanitaires s'améliorent nettement, avec un reflux continu du nombre de malades graves en réanimation (1.501 mercredi, 54 de moins que la veille). Depuis début mars, le virus a tué 28.596 personnes (66 ces dernières 24 heures), dont près de la moitié résidaient en Ehpad et autres établissements de repos pour personnes âgées.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent