"Dedans avec les miens, dehors en citoyen" : le nouveau slogan du gouvernement

"Dedans avec les miens, dehors en citoyen" : le nouveau slogan du gouvernement

CONFIDENTIEL POLITIQUE - Face à l'incompréhension autour des nouvelles mesures de restriction, le gouvernement a décidé de clarifier les choses à travers une campagne.

Depuis jeudi dernier, les Français sont dans le flou concernant les mesures de restriction édictées par le gouvernement. Lundi, ce dernier a donc sorti une campagne de communication pour sensibiliser la population sur les gestes à adopter. Celle-ci a pour slogan "Dedans avec les miens, dehors en citoyen" et énumère ce que l'on peut faire et ne pas faire chez soi et dehors. Ce qui n'a pas manqué de faire réagir l'opposition. Certains y voient une blague, d'autres une forme d'infantilisation des Français. Jean Castex, lui, souhaite matraquer ce message le plus possible. Par la même occasion, il tente de rattraper le cafouillage généré par les attestations de déplacement. Il encourage les ministres à être davantage plus clairs à chacune de leur déplacement dans un média.

Toute l'info sur

La Matinale

Ce mardi 23 mars 2021, Julien Arnaud, dans sa chronique "Confidentiel politique", parle de la campagne lancée par le gouvernement sur les mesures de restriction. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 23/03/2021 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

La politique vous intéresse ? Découvrez la version podcast de l'Interview Politique de Jean-Michel Aphatie

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Chaque matin Jean-Michel Aphatie reçoit des invités politiques de premiers plans pour les interroger sur des questions d’actualité. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Confinement : la limite des 10 km sera bien levée le 3 mai

Retour à l'école, fin des 10 km, ouverture des terrasses... Les dates à connaître pour les prochaines semaines

Dormir six heures ou moins entre ses 50 et 70 ans renforcerait le risque de démence

L'étonnante décision de Peugeot face à la pénurie de semi-conducteurs

Vacances : les destinations les plus prisées pour cet été

Lire et commenter