VIDÉO - Démission de Davy Rodriguez du FN : "C'est la moindre des choses" selon Marine Le Pen

Politique
DirectLCI
RÉACTION - Invitée de LCI ce lundi soir, Marine Le Pen a réagi à la démission du vice-président du FNJ et assistant parlementaire du parti Davy Rodriguez, dans la tourmente après la diffusion d'une vidéo sur les réseaux sociaux où il profère des insultes racistes. "C'est la moindre des choses" a-t-elle lancé, indiquant qu'elle envisageait de toute façon de l'exclure de sa formation.

Invitée de l'émission "24H Pujadas : l'info en questions" sur LCI ce lundi soir, la présidente du FN Marine Le Pen a réagi à la démission de Davy Rodriguez de son parti : "C'est la moindre des choses" a-t-elle déclaré, après avoir indiqué plus tôt dans l'entretien qu'une exclusion était à l'étude. 


Suspendu dimanche après des accusations d'insultes racistes lors d'une altercation vendredi soir à Lille, en marge du congrès du FN, l'assistant parlementaire de Sébastien Chenu et vice-président du FNJ (Front national de la jeunesse) avait annoncé quelques minutes auparavant via un communiqué qu'il démissionnait.

"Je suis horrifié des propos choquants qu'on m'y attribue et que je condamne fermement. (...) Même si cette vidéo tronquée ne montre pas les incidents de la nuit, il est évident que rien ne saurait justifier de tels propos, si je les ai tenus, et qu'ils sont à l'opposé de tout ce en quoi je crois. En tout état de cause, ne souhaitant pas causer de tort au parti pour lequel j'ai eu l'honneur de militer, je démissionne dès ce jour de toutes mes activités politiques" explique Davy Rodriguez dans son texte.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

24h Pujadas, l'interview

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter