Des représentants LaREM seront "évidemment" sur la liste de Renaud Muselier, affirme Gabriel Attal sur LCI

Des représentants LaREM seront "évidemment" sur la liste de Renaud Muselier, affirme Gabriel Attal sur LCI

RÉGIONALES - Invité de Darius Rochebin ce mardi, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a assuré qu'il y aurait "bien sûr" des représentants de la majorité présidentielle sur la liste du président sortant en Paca Renaud Muselier, alors que LR affirme le contraire.

Le flou continue de régner autour de la composition de la liste de Renaud Muselier, président sortant de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, pour les prochaines élections régionales. Alors que le Premier ministre Jean Castex a annoncé dimanche le retrait de la liste de la majorité, menée par Sophie Cluzel, au profit de celle du sortant LR Renaud Muselier, le porte-parole du gouvernement a tenté de clarifier la situation ce mardi.

Toute l'info sur

Les élections régionales et départementales 2021

Gabriel Attal a en effet assuré qu'il y aurait "évidemment" des représentants de LaREM sur la liste du président sortant en juin prochain. "Bien sûr, c'est le sens de ce rapprochement, de cette alliance", a-t-il indiqué sur le plateau de Darius Rochebin, sur LCI. La majorité régionale actuelle sera "la colonne vertébrale", mais "d'autres formations et représentants politiques viendront s'y agréger au service de l'intérêt général", a-t-il déclaré.

Une alliance mais pas "d'accord d'appareils entre LR et LaREM"

Pourtant, quelques secondes avant l'intervention de Gabriel Attal, Les Républicains ont apporté leur "soutien" à Renaud Muselier, après deux journées de tergiversations. Dans son communiqué, LR indique que "LaREM a fait la démonstration de son incapacité à porter un projet régional", et assure avoir obtenu l'assurance qu'il n'y aurait ni ministre, ni parlementaire de la majorité présidentielle sur la liste.

Lire aussi

Gabriel Attal assure de son côté qu'il n'a "jamais été question d'un accord d'appareils entre Les Républicains et La République en marche", mais que cette alliance se justifie par la "crise sanitaire, économique" et au "besoin de reconstruire le pays". "Renaud Muselier se représente et tend la main à la majorité présidentielle pour travailler avec lui pour que la relance soit une réalité pour les habitants de la région Sud", poursuit le porte-parole. "Évidemment, nous saisissons cette main."

Gabriel Attal se dit également "sidéré" par "une forme d'inversion des valeurs" du côté de la droite. "Je vois les Républicains dépenser une énergie colossale pour dénoncer un rapprochement avec la majorité présidentielle au service d'un projet de relance alors même que des déclarations de responsables LR montrent que toutes les digues sont en train de tomber avec le Rassemblement national", regrette le porte-parole. "Monsieur Ciotti a déclaré que plus rien ne les différenciait du RN, à part le monde qu'ils ont à mettre dans les ministères. Vous rendez-vous compte de la bascule pour ce parti de droite républicaine ?"

Sur le même sujet

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.