VIDEO - "Dialogues citoyens" : la colère d'une syndicaliste déprogrammée

Politique

CENSUREE ? - Invitée de l'émission "Dialogues citoyens" jeudi soir sur France 2, Nadine Hourmant a finalement été "zappée". La syndicaliste y voit un coup de pression en provenance de l'Elysée.

Ils devaient être six Français à composer le panel qui, jeudi soir, tiendra tête à François Hollande pour ses "Dialogues citoyens" très attendus sur France 2. Ils ne seront finalement plus que quatre : la chaîne a retiré deux noms de la liste des invités, un agriculteur et Nadine Hourmant, une déléguée syndicale Force ouvrière (FO), qui a du mal à avaler la pilule.

EN SAVOIR + >>  "Dialogues citoyens" : François Hollande candidat en 2017 ? Il le dira "à la fin de l'année"

C'est en tout cas ce qui ressort d'un entretien accordé ce lundi au Parisien , durant lequel celle qui avait déjà participé à Des paroles et des actes revient sur ce revirement de dernière minute. "Une équipe de France 3 était même venue me filmer le 31 mars, lors de la journée d’action contre la loi El Kohmri, afin de préparer un reportage pour l’émission." Interrogée, sur LCI, elle explique que l'annonce lui a été faite par "un coup de téléphone, par lequel on m'informait que ma participation à l'émission n'était plus retenue, qu'il y avait uchangement de programme et que tout était remis à zéro.

 "François Hollande refuse le débat démocratique."

Comment expliquer cette volte-face ? Nadine Hourmant a semble-t-il sa petite idée. "Tant qu'on ne va pas dans le sens de ce que le Président attend, on ne peut pas s'exprimer, on est censuré, muselé", a-t-elle accusé sur LCI. Une version des faits également évoquée par Le Monde : selon le quotidien, des sources internes accusent Michel Field, le directeur exécutif en charge de l’information, d’avoir été trop conciliant avec les demandes de l’Elysée. C'est lui qui, en effet, aurait accepté de retirer le nom de Nadine Hourmant de la liste des invités.

EN SAVOIR+ >> "Dialogues citoyens" : invité de France 2, Hollande n'intéresse plus personne

Faux, assure le patron de l'info du groupe. Certes, deux noms ont été retirés, mais il ne s'agit en aucun cas d'un coup de pression émanant du Château. Même son de cloche du côté de France Télévisions, qui réfute avoir reçu la moindre consigne de l’entourage du président de la République.


EN SAVOIR + >>  Hollande jeudi soir sur France 2 : tout savoir sur ce "dialogue citoyen"

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter