Macron ciblé par Pegasus : "C'est véritablement un espion dans votre poche", selon le directeur de Forbidden Stories

Macron ciblé par Pegasus : "C'est véritablement un espion dans votre poche", selon le directeur de Forbidden Stories

ESPIONNAGE - Les téléphones du président, d'Edouard Philippe, et de quatorze membres du gouvernement figurent sur une liste de cibles potentielles du logiciel Pegasus, utilisé par certains États pour espionner des personnalités. Laurent Richard, directeur de l'organisation Forbidden Stories, qui a révélé l'affaire, s'est confié à LCI.

L'information, révélée par Le Monde en fin d'après-midi, a fait l'effet d'une bombe : des téléphones de membres du gouvernement, du Premier ministre, et même du président français, ont été découverts dans une liste de 50.000 numéros soumis au logiciel espion Pegasus. Ce sont les services marocains, apparemment très bons clients de la firme NSO qui commercialise le logiciel, qui seraient à l'origine de cette tentative.

Toute l'info sur

Emmanuel Macron et des ministres potentiellement ciblés par le logiciel espion Pegasus

Depuis quelques jours circule une liste de 50.000 numéros potentiellement ciblés par les clients du logiciel espion, au milieu de laquelle viennent donc d'être découverts ceux d'Emmanuel Macron et d'une partie de son gouvernement. C'est l'organisation Forbidden Stories ainsi qu'Amnesty International qui sont à l'origine de l'enquête sur Pegasus qui a permis de dresser cette liste. 

Interviewé sur LCI, le directeur de Forbidden Stories, Laurent Richard, confirme que le numéro présidentiel a bien été visé : "On voit effectivement dans cette liste des numéros que l'on a pu vérifier et confirmer, dont ceux du président de la République et d'un certain nombre de membres du gouvernement. Cette liste rassemble les numéros téléphone entrés par les clients de NSO, laquelle vend cette technologie qui s'appelle Pégasus, et qui vise à espionner. "

S'il reconnaît n'avoir "évidemment pas pu mener d'enquête technique sur le téléphone portable d'Emmanuel Macron", il estime que le risque est bien réel que l'espionnage ait été effectif. "On a pu le faire sur d'autres personnalités visées par ce type de logiciel", explique-t-il, "et on a très souvent pu trouver aussi des traces d'infection". Et à chaque fois, insiste le directeur de Forbidden Stories, "les traces d'infection nous remontent jusqu'à la société Pegasus, et nous indiquent aussi d'où vient l'attaque." On ignore donc, pour l'heure, si le téléphone d'Emmanuel Macron a réellement été espionné, faute de l'avoir entre les mains, mais presque à chaque fois que le panel de journalistes a pu inspecter des appareils visés, l'infection était là.

Est-ce qu'un président français doit utiliser un téléphone non sécurisé ?- Laurent Richard, fondateur de Forbidden Stories

S'agissant de l'appareil présidentiel éventuellement espionné, "plusieurs questions se posent", développe Laurent Richard : "Est-ce qu'un président français doit utiliser un téléphone non sécurisé ? Le président a plusieurs téléphones, très sécurisés, qui relèvent d’une technologie militaire, mais il utilise sans doute toujours un téléphone de type plus personnel. Quel type de conversation le président peut-il avoir sur ce type de téléphone ? Et si c’est le cas quel risque prend-il en le faisant ? ".

"On imagine bien que les services français connaissent le fonctionnement du logiciel Pegasus", poursuit-il "mais on ne sait pas s’ils connaissaient l’ampleur de son utilisation. Quel dispositif ont-ils mis en place ?".

Des preuves d'infection dans les portables d'Edwy Plenel et de journalistes marocains

Les services de renseignement marocains seraient à l'origine de la tentative d'espionnage, avérée ou non. Comme le Mexique, le Maroc a apparemment utilisé massivement le logiciel Pegasus. Laurent Richard explique : "On a trouvé, en menant l'enquête technique dans le téléphone portable d'Edwy Plenel, des preuves de cette infection-là, mais aussi dans le téléphone portable de journalistes marocains. Donc, on n'est pas sur quelque chose de théorique, c'est vraiment concret." 

À ce stade de l'enquête, en revanche, savoir pourquoi le Maroc a cherché à espionner le gouvernement français en 2019, relève de la spéculation pure et dure, reconnaît le directeur de Forbidden Stories :  "On n'a évidemment pas de réponse du gouvernement marocain. Ce type d'informations peut servir à beaucoup de choses, comme faire chanter une personne, ou savoir à l'avance ce qu'un contrat commercial va devenir. Ou à découvrir un secret d'État, échangé entre un chef d'État et son ministre, par exemple."

C'est le logiciel le plus sophistiqué qui existe- Laurent Richard, fondateur de Forbidden Stories

L'efficacité du logiciel espion, si l'appareil a pu être "infecté", est incontestable, comme les équipes de journalistes l'ont constaté tout au long de leur enquête : "C'est le logiciel le plus sophistiqué qui existe et qui, une fois qu'il attaque votre téléphone portable, il en prend le contrôle entier", avertit Laurent Richard. "Il peut activer votre caméra, savoir à quelle vitesse vous marchez, à qui vous parlez. Il peut tout faire, tout écouter et peut même lire vos messages qui sont censés rester chiffrés quand vous utilisez une application comme Signal ou WhatsApp. C'est véritablement un espion dans votre poche"

Lire aussi

Pour l'invité de LCI, le logiciel Pegasus est d'autant plus redoutable que "votre téléphone est infecté, mais vous ne pouvez pas le savoir. On ne vous demande même plus de cliquer sur un quelconque lien qui serait malveillant, le téléphone ne montre aucun signe de défaillance"

Et au-delà, Laurent Richard s'inquiète qu'il n'y ait "pas grand-chose pour défendre les citoyens. Il n'y a pas vraiment de régulations ou de lois qui protègent les citoyens. Ces armes numériques sont commercialisées par des firmes privées et pour l'instant, elles ne font pas vraiment l'objet d'un encadrement sérieux et digne de ce nom."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

EN DIRECT - Covid-19 : la Martinique se reconfine dès vendredi

PHOTO - Emmanuel Macron préside un conseil des ministres depuis son avion, un fait inédit

Covid-19 : le pass sanitaire élargi entrera en vigueur le 9 août

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France stagne, après l'or en aviron

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.