VIDÉO - Macron à une Marocaine : "Si vous n’êtes pas en danger, il faut retourner dans votre pays"

ASILE - En déplacement dans un centre des Restos du Coeur à Paris mardi, le président a été interpellé par des habitants sur sa politique d'asile. Et il a choisi de reprendre une célèbre formule : "La France est un pays généreux, mais elle ne peut pas accueillir toute la misère du monde".

Il était venu lancer la campagne hivernale des Restos du Coeur, mais Emmanuel Macron s'est retrouvé à devoir défendre sa politique d'asile. À la sortie du centre de la Grange-aux-Belles, dans le 10e arrondissement de Paris, le président s'est fait interpeller par une demandeuse d'asile marocaine, à qui le président a dit : "Si vous n’êtes pas en danger, il faut retourner dans votre pays". "Je ne peux pas vous mentir : en France, on va protéger tous les gens, qui relèvent de l'asile et qui ne sont pas en sécurité chez eux (…) Mais on ne peut pas accueillir tous les gens qui viennent avec des visas de commerce ou d'étudiants et qui restent après. Donc après, il faut retourner dans son pays, je vous le dis franchement", a-t-il dit à cette femme marocaine. 


"Je ne peux pas donner des papiers à tous les gens qui n'en ont pas, sinon comment je fais avec les gens qui sont déjà là", a-t-il ajouté.

Emmanuel Macron a plus largement défendu sa politique du droit d'asile "à la fois généreuse et responsable", en affirmant que "la France est un pays généreux, mais elle ne peut pas accueillir toute la misère du monde, comme disait Michel Rocard", l'ancien Premier ministre socialiste. "Je ne peux pas tenir un discours démagogiquement dangereux" sur ce sujet, a ajouté le chef de l'État.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Plus d'articles

Sur le même sujet