Macron candidat en 2022 ? "Si on ne réussit pas, la question ne se posera même pas", estime son ex-conseiller spécial

Macron candidat en 2022 ? "Si on ne réussit pas, la question ne se posera même pas", estime son ex-conseiller spécial
Politique

Toute L'info sur

La présidence Macron

MACRON, DES DOUTES POUR 2022 ? L’ex conseiller d’Emmanuel Macron Ismael Emelien , qui cosigne un livre intitulé "Le progrès ne tombe pas du ciel", a considéré ce mercredi que la question de la candidature d’Emmanuel en 2022 ne se posera que si l’actuel président réussit son mandat. Mais que doit on entendre par "réussir" ? Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, a apporté une réponse.

Il est désormais l’ex-conseiller spécial d’Emmanuel Macron.  Ismael Emelien, le proche d’entre les proches, vient de quitter l’équipe d’Emmanuel Macron. Il co-signe"Le progrès ne tombe pas du ciel" avec l'économiste et ex-conseiller élyséen David Amiel. Le jeune homme de 32 ans, absent des médias depuis l'élection présidentielle, s'est - du coup - autorisé plusieurs interviews. 

Interrogé sur une candidature d’Emmanuel Macron pour un nouveau mandat en 2022, l’ex conseiller a apporté," à titre personnel", une réponse directe : Le président "n'en parle pas". " La question ne se posera que si on a réussi avant . (...) Si on ne réussit pas, la question ne se posera même pas. Il ne sera pas candidat, il ne pourra pas l’être. C'est ce qui est arrivé à son prédécesseur", a assuré Ismael Emelien sur BFM TV mercredi, en faisant référence au mandat unique de François Hollande.  Mais à quels éléments de "réussite" le conseiller sortant fait-il référence ? L’inflexion de la courbe du chômage ? La baisse des déficits publics ? Les réformes ?   

"Si les parents pensent que leurs enfants vivront mieux"

C'est Benjamin Griveaux qui a apporté une réponse à la sortie du conseil des ministre mercredi.  "J’ai souvent eu l’occasion de dire que le bon critère de réussite de ce quinquennat, c’est si, à la fin, les parents pensent que leurs enfants vivront mieux qu’eux", a répondu le porte-parole du gouvernement. "Alors nous aurons retrouvé le chemin du progrès.  Ce sera le seul indicateur."

En vidéo

Macron, des doutes pour 2022 : l'analyse de Julien Arnaud sur LCI

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter