Emmanuel Macron en déplacement à la frontière franco-espagnole

Emmanuel Macron en déplacement à la frontière franco-espagnole

REPORTAGE - Le président de la République s'est rendu à la frontière franco-espagnole ce jeudi matin dans le cadre de la lutte contre l'immigration clandestine et le terrorisme.

Après les attentats de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) et de Nice (Alpes-Maritimes), Emmanuel Macron confirme un renforcement des contrôles aux frontières. Le chef de l'État s'est d'ailleurs prononcé sur le sujet ce jeudi matin, lors de son déplacement à la frontière franco-espagnole, au col du Perthus, dans les Pyrénées-Orientales.

Toute l'info sur

L'attaque meurtrière à la basilique Notre-Dame de Nice

"Nous avons donc ainsi décidé de doubler les forces qui seront déployées aux frontières dans le cadre de ce contrôle. Ce qui veut dire que nous passerons de 2 400 à 4 800 policiers, gendarmes, militaires et CRS qui seront mobilisés dans ce cadre pour lutter contre l'immigration clandestine", a déclaré le président. "Je suis favorable à ce que nous refondions en profondeur Schengen", a-t-il ajouté. Dans une tribune publiée dans les colonnes du quotidien britannique le Financial Times, le président français rappelle que la France ne se bat pas contre l'Islam mais contre le séparatisme islamiste".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Investiture de Joe Biden : le FBI craint une menace venant de la Garde nationale

Au crépuscule de son mandat, Donald Trump s’apprête à accorder 100 grâces présidentielles

Jean-Pierre Bacri, le bougon préféré du cinéma français en cinq répliques cultes

Variants du coronavirus : le Haut Conseil de la santé publique déconseille certains masques en tissu

Didier Raoult a-t-il reconnu s'être trompé sur l'hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19 ?

Lire et commenter