VIDÉO - Macron n'a pas apprécié le cadeau de cet eurodéputé

TACLE - Le député européen belge Philippe Lamberts a offert une corde à Emmanuel Macron en référence à l'expression"premier de cordée" du président de la République française. Ce dernier lui a répondu avec vigueur.

Il avait le sourire aux lèvres mais le verbe explosif. L'eurodéputé écologiste Philippe Lamberts a déclamé un discours virulent contre Emmanuel Macron ce mardi au parlement européen, en présence du président français venu exprimer sa vision pour l'Europe. Clou du "spectacle", l'intéressé a offert une corde d'escalade au président français - d'abord amusé par le geste avant de changer de visage à l'écoute de la diatribe. 


"Je vous offre cette corde d’escalade, symbole de la cordée à laquelle vous semblez tellement tenir", a commencé Philippe Lamberts. " Votre action en France met à mal la devise de votre pays. Où est la liberté lorsque vos citoyens peuvent être assignés à résidence sur de simples soupçons de la police. […] Dans votre France l’Etat garant de nos liberté s’éloigne jour après jour", a continue l'eurodéputé en évoquant pêle mèle les ventes d'armes, l'expulsion de Notre Dame des Landes ou encore les camps de migrants. "Ce qui définit la cordée, c’est la corde. C’est elle qui empêche les derniers de cordée de tomber dans le ravin. Dans nos société cette corde n’existe plus. Les riches s’enrichissent, les classes moyennes stagnent et se précarisent et les plus fragiles sont abandonnés à leur sort."

Peu porté sur l'humour de l'eurodéputé, Emmanuel Macron a répliqué avec la même verve que son détracteur :  "Vous pouvez tenir des propos d'estrade car vous avez le confort de ce salon. Au nom du respect que j'ai pour ce Parlement, je ne peux vous laisser dire des bêtises et contre-vérités", a lancé le président français. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter