VIDÉO - Emmanuel Macron ne veut plus de migrants dans les rues d'ici la fin de l'année

Politique
ASILE - En déplacement à Orléans, lors d'une cérémonie de naturalisation, Emmanuel Macron a défendu l'augmentation des centres d'hébergement d'urgence pour accueillir les réfugiés ayant demandé l'asile en France.

Plus aucun réfugié à la rue. C'est l'ambition délicate affichée ce jeudi par Emmanuel Macron lors d'un déplacement à Orléans, où il a tenu un discours durant une cérémonie de naturalisation. 


Le chef de l'Etat a plaidé pour la multiplication des centres d'hébergement d'urgence sur le territoire français pour permettre l'accueil des migrants. "Je veux que partout, et c'est l'immense travail à conduire, [on ouvre] des hébergements d'urgence", a-t-il indiqué. 

D'ici à la fin de l'année, je ne veux plus de femmes et d'hommes dans les rues, dans les boisEmmanuel Macron

Plaidant pour un "accueil digne", le chef de l'Etat a précisé qu'il voulait "partout, dès la première minute, un accueil administratif qui permette de dire si l'on peut aller ou non vers une demande d'asile. Et derrière, une vraie politique de reconduite aux frontières".


A Paris, l'afflux de migrants dans le nord de la capitale, où est installé un centre de réfugiés, a récemment provoqué une situation humanitaire particulièrement difficile, conduisant les autorités à évacuer des installations de fortune dans l'objectif de répartir ces personnes sur le territoire français. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter