VIDÉO - Emmanuelle Ménard : "On retrouve dans la bouche de Laurent Wauquiez une expression de Jean-Marie Le Pen"

CONVERGENCE - La députée Emmanuelle Ménard, élue en juin dernier avec le soutien du FN, s'est dite "absolument d'accord", ce jeudi sur LCI, avec une partie des propos tenus la veille, en meeting, par le candidat à la présidence des Républicains Laurent Wauquiez. Durant ce discours, elle a même entendu une expression inventée, dit-elle, par Jean-Marie Le Pen.

Laurent Wauquiez a promis qu'il n'y aurait aucun pont, s'il est élu président des Républicains en décembre, entre la droite et l'extrême droite. Pour autant, le discours qu'il a tenu mercredi 25 octobr à Mandelieu-La Napoule (Alpes-Maritimes) sur l'immigration et l'identité a retenu toute l'attention de la députée Emmanuelle Ménard, élue en juin dernier avec le soutien du Front national.


Invitée de LCI jeudi 26 octobre au soir, la députée de l'Hérault a indiqué avoir écouté attentivement le discours du favori de l'élection à la présidence LR. Interrogée après un extrait du discours où Laurent Wauquiez fustigeait la présence d'immigrés en situation irrégulière et "l'accès des étrangers à la Sécurité sociale", la compagne du maire de Béziers Robert Ménard s'est dite "absolument d'accord" avec l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy sur ces thèmes.

Appel au dialogue

Si Laurent Wauquiez oppose au FN et à ses alliés une fin de non recevoir, la députée, qui participe avec son mari, mais aussi Nicolas Dupont-Aignan et Jean-Frédéric Poisson, à la création d'une plateforme d'union des droites, a montré sa bonne volonté. "Je veux bien discuter et travailler avec tout le monde", a-t-elle insisté, en rupture avec la ligne de Marine Le Pen et du FN qui n'a cessé de rompre les ponts avec la droite dite "modérée".


Pour montrer à quel point "une proximité existe" avec Laurent Wauquiez, Emmanuelle Ménard pointe un élément du discours tenu la veille par ce dernier. "Je l'ai écouté, et il y a quelque chose qui m'étonne, quand même. Il a employé des expressions comme la 'majorité silencieuse'. C'est une expression qui a été inventée par Jean-Marie Le Pen." 


Ce qui est faux, l'expression "majorité silencieuse" étant en réalité beaucoup plus ancienne, et reprise notamment par les gaullistes en Mai 68, avant Nicolas Sarkozy en 2009. Quoiqu'il en soit, Emmanuelle Ménard veut croire à la "sincérité" de Laurent Wauquiez, estimant qu'il faut d'abord "travailler sur les idées", "puis, au fur et à mesure, quelque chose émergera... Je ne sais pas si ce sera Marine Le Pen, ou Laurent Wauquiez". La députée a cependant une certitude : cette "union des droites" ne se fera pas au sein des partis actuels, FN ou LR, mais dans le cadre d'un mouvement plus vaste. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Marine Le Pen perd la présidentielle

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter