VIDÉO - Sarkozy, Darmanin, Macron, Fillon... : les très embarrassants enregistrements de Laurent Wauquiez

DirectLCI
SANS FILTRE – Laurent Wauquiez a donné son premier cours dans une école de commerce de Lyon cette semaine. Quotidien a mis la main sur un enregistrement de ce cours dans lequel le président des Républicains prétend que Nicolas Sarkozy aurait mis ses ministres sur écoute. Il se dit également "sûr et certain" qu’Emmanuel Macron est à l’origine des révélations de l’affaire Fillon.

Le président des Républicains, Laurent Wauquiez, est un homme très occupé. En plus de diriger son parti, il préside également la région Auvergne-Rhône-Alpes. Mais ceci ne l’empêche pas de donner quelques cours à l'école de management de Lyon. L’ancien ministre a déjà donné fait classe à deux reprises cette semaine et doit théoriquement en délivrer deux autres le mois prochain. 


Selon le directeur de l’établissement, Laurent Wauquiez intervient "comme expert et de façon apolitique". Pourtant un enregistrement de son cours, qu’un journaliste de Quotidien a réussi à se procurer, permet de sérieusement en douter. En introduction, il prévient ses élèves : "Je vais vous amener dans les coulisses, tout n’y est pas sympathique. Je risque de ne pas être très politiquement correct". Promesse largement tenue !


Pour s’échauffer, Laurent Wauquiez se laisse aller à quelques considérations vestimentaires sur Emmanuel Macron "qui se met en bras de chemise pour faire cool". Une tenue que lui aurait inspiré... Laurent Wauquiez. Il se permet également de rhabiller pour l’hiver Angela Merkel. "Pour lui trouver du charisme, il faut vraiment se lever de bonne heure", glisse-t-il.

En vidéo

EXTRAIT DE QUOTIDIEN : Le cours garanti "sans bullshit" de Laurent Wauquiez à l’EM Lyon

Wauquiez accable Darmanin

Le cours continue et Laurent Wauquiez se lâche de plus en plus. Il analyse à sa façon les démêlés judiciaires de l’actuel ministre de l’Action et des comptes publics, Gérald Darmanin. A ses yeux, il va devenir le nouveau Cahuzac. "Le type sait très bien ce qu’il a fait, il sait très bien ce qu’il va lui arriver. Je ne lui promets pas un grand destin parce que ça va faire très mal et ça va devenir l’incarnation de ce qu’a été Cahuzac. Il y a une deuxième affaire qui vient de sortir dans laquelle à nouveau il a abusé de faiblesses et ça n’est que le début. Et donc il va tomber", prédit le président des Républicains. 

Laurent Wauquiez va ensuite faire une révélation des plus étranges concernant la présidence de Nicolas Sarkozy et la supposée paranoïa qui l'entourait. "Il en était arrivé au point où il contrôlait les téléphones portables de ceux qui rentraient en Conseil des ministres. Ils les mettaient sur écoute pour pomper tous les mails, tous les textos", assure-t-il. Une accusation grave qui ne devrait certainement pas laisser de marbre l’ancien locataire de l’Elysée, qui l'a pourtant soutenu en sous-main dans sa course à la présidence du parti.

Macron à l’origine des déboires de Fillon selon Wauquiez

Dans sa lancée, le professeur Wauquiez va également se permettre d’accuser Emmanuel Macron d’avoir fomenté l’affaire Fillon. Sans apporter naturellement le moindre début de preuves. "Je suis sûr et certain qu’il l’a organisé. Je pense qu’ils ont largement contribué à mettre en place la cellule de démolition. J’ai aucun doute que le machin a été totalement téléguidé", déclare-t-il. 


Enfin, pour finir, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes livre une prophétie quasi apocalyptique concernant l’avenir de la France. "On parlera beaucoup d’enjeu de sécurité (dans les années qui viennent, ndlr). Je ne suis pas un adepte de la thèse du complot mais je pense qu’il est assez vraisemblable que dans les trois ou quatre ans, ça va péter très très mal et très très dur", croit savoir Laurent Wauquiez. Si c'est un "expert" qui le dit...

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter