Épidémie : un couvre-feu en plus du confinement ?

Épidémie : un couvre-feu en plus du confinement ?

Renforcer le confinement, instaurer à nouveau un couvre-feu là où le virus circule rapidement. Le gouvernement a du mal à concilier des impératifs contraires : maitriser l'épidémie d'une part et maintenir à flot l'économie d'autre part.

Le Premier ministre est en visite ce mardi soir dans un hôpital francilien. Les contaminations flambent et l'exécutif veut recentrer le message sur la situation sanitaire. Alors, une semaine après l'annonce du confinement, faut-il déjà durcir les mesures ? C'est ce que laisse penser l'intervention du porte-parole du gouvernement Gabriel Attal ce matin. Il a indiqué que le gouvernement allait "réinstaurer un couvre-feu à Paris et peut-être en Ile-de-France". Matignon temporise aussitôt.

Flou au gouvernement, dans les cabinets, même les députés de la majorité s'agacent. Pourtant, la question est bel et bien sur la table. Elle a été abordée lundi soir lors d'une réunion restreinte à Matignon autour de Jean Castex notamment, le porte-parole du gouvernement, le ministre de la Santé, mais aussi de l'Intérieur. Gérald Darmanin se fait alors le porte-voix du préfet de police de Paris. Dans le viseur, les rassemblements nocturnes, les commerces de proximité ouverts jusqu'à 23h ou minuit. La mesure ciblerait Paris, l'Ile-de-France, voire d'autres régions où le virus circule rapidement. Un confinement durci, des commerces fermés après 21h, mais des sorties autour du domicile toujours possible.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Omicron : 464.769 nouvelles contaminations au Covid en 24 heures, un record en France

VIDÉO - Blanquer à Ibiza : "Si c’était à refaire, je choisirais un autre lieu", concède le ministre sur TF1

République Tchèque : une chanteuse meurt du Covid-19 après l'avoir volontairement contracté

EN DIRECT - France, Allemagne, Brésil... Les cas de Covid-19 atteignent des niveaux records

Yvelines : "menacée" après un cours sur l'évolution illustré avec une image de Soprano, une enseignante "exfiltrée"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.