Exécutif : le grand pataquès

Exécutif : le grand pataquès
Politique

L'ÉDITO - Déclarations maladroites, intempestives, recadrages, mises au point... décidément, la semaine a été cauchemardesque pour l'exécutif.

Toute l'info sur

La Matinale du week-end

Tout a commencé lundi, quand le Premier ministre dénonce les "imbéciles" qui ont sévi à Chanteloup-les-Vignes. Très vite, l'opposition monte au créneau en disant "qu'est-ce que c'est que cette indulgence verbale ?". Le lendemain, un peu énervé, Edouard Philippe rectifie ses dires et se corrige lui-même à l'Assemblée nationale. Par ailleurs, mercredi, avant la réunion interministérielle sur l'immigration, la ministre de la Justice Nicole Belloubet a estimé que les quotas ne pouvaient pas être la seule réponse à ce "fléau". Emmanuel Macron, qui était en déplacement en Chine, sent la moutarde lui monter au nez et dénonce des états d'âme. Quid des autres recadrages et mises au point effectués par le gouvernement et qui ont marqué la semaine ?

Ce samedi 9 novembre 2019, Olivier Mazerolle, dans sa chronique "L'édito", nous parle du grand pataquès de l'exécutif autour de différents dossiers. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 09/11/2019 présentée par Christophe Moulin, sur LCI.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent