Exécutif / police au bord du divorce

Exécutif / police au bord du divorce

L'OPINION DE MAZEROLLE - Plusieurs policiers ont manifesté hier pour exprimer leur mécontentement suite aux annonces de Christophe Castaner. Ce dernier avait évoqué l'hypothèse d'une suspension d'un agent en cas de suspicion avérée de racisme.

Les propos du ministre de l'Intérieur sur la suspension des policiers en cas de "suspicion avéré" de racisme ont choqué les syndicats policiers. Ces derniers sont descendus dans les rues pour manifester leur colère contre Christophe Castaner et le gouvernement. En protégeant Emmanuel Macron, les policiers ne protégeaient pas un homme mais un président de la République menacé par des aventuriers. Olivier Mazerolle estime donc qu'il est périlleux de les sanctionner sur le moindre soupçon. Christophe Castaner peut-il conserver son poste en cas de remaniement ? Que doit faire le gouvernement pour régler cette situation ?

Ce samedi 13 juin 2020, Olivier Mazerolle, dans la chronique "L'opinion de Mazerolle", nous parle des tensions entre policiers et le gouvernement. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 13/06/2020 présentée par Christophe Moulin sur LCI.

Toute l'info sur

La Matinale week-end

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Couvre-feu : en Italie, la Sardaigne passe en "zone blanche"

Golden Globes : Chadwick Boseman sacré meilleur acteur, sa veuve livre un émouvant discours

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison, dont deux avec sursis

Covid-19 : Moselle, Haute-Garonne, Nice... Les mesures de restrictions locales se multiplient

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Lire et commenter