VIDÉO - Front National : Cogolin avait voté pour Marine Le Pen, 2 mois après ses partisans doutent

FN - Deux mois après l’élection présidentielle, le Front National a commencé son séminaire de refondation. La ligne souverainiste portée par Florian Philippot est fortement contestée dans les rangs du parti. Dans le Var, les électeurs frontistes sont désarçonnés.

Marine Le Pen réunit ses troupes jusqu’à samedi soir le temps d'un séminaire pour "tout mettre sur la table" et "lancer la refondation du parti Front National". Depuis les dernières élections Présidentielles, c'est peu dire qu'il s'agit d'un parti très divisé, traversé par le doute. Il en est de même pour les électeurs. 


Nichée au cœur du Golfe de Saint-Tropez, Cogolin qui compte 13000 habitants est l’une des 11 villes tenues par le Front National. Marine Le Pen y a fait 52% au second tour de la présidentielle. 


Un peu plus de deux mois ont passé et les électeurs du FN sont quelque peu désabusés, incriminant notamment la mauvaise performance de Marine Le Pen lors du débat de l'entre deux tours.

"Un parti qui n'est pas assez tourné vers l'avenir"

Le maire FN Marc-Etienne Lansade n'est pas foncièrement plus tendre. En termes de sécurité et d’immigration, il applique le programme du parti, ayant notamment doublé les effectifs de la police. Sur l’économie, les tergiversations de la direction l’ont toutefois éloigné du parti. 


Selon lui, subsiste un réel grief : le FN n’est pas assez tourné vers l’avenir. Reste à savoir si lors du séminaire, les cadres du FN sauront prendre en considération toutes ces désillusions. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Marine Le Pen perd la présidentielle

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter