Gérald Darmanin annonce la création d'une Autorité nationale des Jeux

Politique

Toute L'info sur

L'interview Politique

INTERVIEW - Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, était l’invité politique d’Elizabeth Martichoux dans la matinale de LCI ce mercredi 2 octobre.

Invité ce mercredi matin de LCI, Gerald Darmanin a annoncé la création d'une Autorité nationale des Jeux. "Nous allons porter avec Bruno Le Maire une ordonnance au Conseil des ministres afin de créer l'Autorité nationale des Jeux. Cette ANJ, qui remplacera l'Arjel (Autorité de régulation des jeux en ligne, ndlr.), sera installée en 2020", annonce le ministre.

"L'ordonnance que nous présentons prévoit la privatisation de la Française des jeux, et la création de cette Autorité qui ra regarder la lutte contre l'addiction, fixer les prix et les autorisations des jeux, et être la garante d'une indépendance très importante notamment vis-à-vis des jeux en ligne", a précisé Gérald Darmanin.

"La privatisation de la Française des jeux va être lancée en novembre. L'Etat gardera une part de capital. Je rappelle que l'Etat continuera de toucher 3,35 milliards d'euros de recettes fiscales", dit le ministre.

Voir aussi

Sur l'incendie de Rouen, le ministre du Budget réfute l'hypothèse d'une erreur de com' de la part du gouvernement. "Le chiffre de plus de 5.200 tonnes a été rendu public par le Premier ministre. Celui-ci a dit qu'il rendrai publique l'intégralité des études. Et ce soir, le préfet sera entouré de scientifiques pour témoigner et apporter une réponse scénique que les Rouennais se posent." 

Et le ministre d'ajouter : "Il y a eu ce drame qui s'est passé, et l'intervention des pompiers a permis d'éviter des victimes. Les services de l'Etat ont bien fonctionné. Pour l'instant il n'y a pas de leçons à tirer d'une situation qui n'est pas terminée. Nous n'avons pas l'intégralité des études. Nous sommes encore dans la crise. La situation est encore très grave. (…) Il y a eu quatre ministres et le Premier ministre sur place, il y a une conférence quotidienne du préfet de région… l'Etat est au rendez-vous."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter