VIDÉO - Gilbert Collard a failli quitter le FN "à cause de Philippot"

DirectLCI
J’EN POUVAIS PLUS ! – Invité sur LCI ce jeudi, le député FN Gilbert Collard a confié avoir bien "failli (se) casser une ou deux fois" du Front national à cause de ses rapports orageux avec Florian Philippot.

Gilbert Collard n’a jamais caché la faible estime qu’il portait à l’ancien vice-président du FN, Florian Philippot. Ce jeudi, il a révélé sur LCI qu’il avait même failli quitter le parti, à l’instar de Marion Maréchal-Le Pen. "Elle est partie à cause de Philippot. Et moi aussi, j'ai failli me casser une ou deux fois à cause de lui. Ah j'en pouvais plus, très franchement !" a lancé l’avocat. "Moi j'ai vécu avec Marion pendant 5 ans à l’Assemblée. J'ai vu ce que Philippot lui a fait", a-t-il ajouté.


Florian Philippot ayant désormais quitté le FN, un retour de la nièce de Marine Le Pen est-il envisageable ? Hasard du calendrier, elle doit prononcer un discours ce jeudi à Washington lors de la conférence annuelle des conservateurs.  Ce qui laisse dubitatif Gilbert Collard. "Moi je me pose la question : je me demande si elle n'essaye pas quelque part de revenir", dit-il, visiblement impatient d’écouter son discours. Mais quoi qu’elle dise et quoi qu’elle fasse, poursuit-il, "est-ce que Marion Maréchal Le Pen peut s'extraire de la politique ? Est-ce qu'elle n'est pas intrinsèquement dans la politique ?" s’est interrogé le député du Gard, qui précise qu’il serait "ravi qu'elle revienne".

En revanche, il aimerait bien qu'un autre Le Pen se fasse plus discret, Jean-Marie, qui sort cette semaine ses mémoires, dans lesquelles il dit "avoir de la pitié" pour Marine Le Pen. "Il a de la pitié pour sa fille. Bon, bah écoutez, tant mieux qu'il ait de la pitié... S'il pouvait aussi lui foutre la paix en même temps, ça nous rendrait bien service", suggère l'élu du Gard.

En vidéo

Si Jean-Marie Le Pen "pouvait foutre la paix" à sa fille, "cela nous rendait bien service" selon Collard

Alors que le FN tient dans quelques jours un grand congrès de refondation, rien n’indique que Jean-Marie Le Pen va accèder à sa requête.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter