VIDÉO - Gilets jaunes : multiplication des menaces et des intimidations envers des députés de la majorité

Politique
TERRORISÉS - Depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, de nombreux élus de la majorité LaRem-Modem ont subi des menaces ou ont vu leurs biens se faire vandaliser.

Menaces de mort, vandalisme, violences... de nombreux députés français ont subi ces derniers jours des actes d'une rare virulence à leur encontre. La députée LaRem de Dordogne Jacqueline Dubois a par exemple vu sa voiture et celle de son mari partir en fumée devant son domicile, samedi 8 décembre. Face à la violence du geste, l'élue reste choquée. "Je suis quelqu'un qui a de l'empathie pour les autres. J'ai du mal à comprendre que l'on m'en veuille à ce point". 

Et elle n'est pas la seule à avoir été menacée par des gilets jaunes. Dans l'Aude, la députée LaRem Mireille Robert a écrit dans un tweet que "40 hommes cagoulés" s'étaient infiltrés dans sa maison. Le député LaRem du Pas-de-Calais Benoît Potterie, enfin, a reçu une balle dans son courrier accompagné de ce mot "La prochaine fois, ce sera entre les deux yeux". Et la médiatique Claire O'Petit a vu sa permanence être dégradée, dans l'Eure.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter