VIDÉO - "Je ne laisserai pas passer des mensonges" : tensions entre Xavier Bertrand et Sébastien Chenu dans "La Grande confrontation"

VIDÉO - "Je ne laisserai pas passer des mensonges" : tensions entre Xavier Bertrand et Sébastien Chenu dans "La Grande confrontation"

DUEL AVANT L'HEURE - Le président ex-LR des Hauts-de-France Xavier Bertrand, candidat déclaré pour la présidentielle 2022, et le candidat RN aux régionales, Sébastien Chenu, ont eu de vifs échanges ce mercredi soir dans "La Grande confrontation" sur LCI.

Ce qui était dans l'air depuis plus d'une heure est devenu réalité : Xavier Bertrand et Sébastien Chenu, respectivement président sortant des Hauts-de-France et candidat du RN aux régionales, ont eu de vifs échanges, mercredi 9 juin au soir, dans "La Grande confrontation", sur LCI.

Toute l'info sur

Les élections régionales et départementales 2021

Alors que les débats avaient cours depuis plus d'une heure, et que les débatteurs en étaient à parler d'énergie éolienne, le candidat du Rassemblement national a accusé l'ancien ministre sarkozyste de n'avoir "rien fait durant six ans" à ce sujet. "Aujourd'hui, Xavier Bertrand est contre l'éolien, mais pendant six ans, il a eu les leviers, il n'y a pas eu un référendum".

"Vous alignez les fake news les unes après les autres"

"Je ne laisserai pas passer des mensonges", lui a rétorqué Xavier Bertrand. Et Sébastien Chenu d'enchaîner : "Ne soyez pas agressif et ne développez pas ce que vous reprochez aux autres. Vous alignez les fake news les unes après les autres pour cacher le fait que vous n'avez rien fait contre l'éolien." "Laissez-moi m'exprimer. Ce n'est pas en étant méprisant comme ça... Vous ressemblez à Emmanuel Macron quand vous êtes comme ça", a poursuivi le député d'extrême droite.

Lire aussi

"Vous répondrez de vos fake news devant un tribunal", a alors menacé Xavier Bertrand, avant la réponse de son interlocuteur : "Est-ce qu'il est possible de me laisser terminer une phrase sans me menacer de poursuites juridiques ? Vous voulez devenir président de la République... Lorsqu'on menace le premier contradicteur de le traîner devant les tribunaux, c'est mal parti pour les libertés dans notre pays (...) Restez calme, ce n'est pas très grave si vous n'êtes pas réélu, la région s'en remettra."

Dans les Hauts-de-France, selon un sondage Ifop pour LCI et Le Figaro, le RN Sébastien Chenu (32%) est donné au coude à coude au premier tour avec le sortant Xavier Bertrand (34%), avec un second tour qui s'annonce très serré. 

Les résultats du second tour dépendent beaucoup des négociations qui seront menées entre les partis dans l'entre-deux-tours. En 2015, le Front national était arrivé en tête dans six régions, mais sans en conquérir une seule en raison des alliances et du désistement de la gauche au second tour en Paca et dans les Hauts-de-France.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Nouvelle vague orageuse ce dimanche : 28 départements en vigilance orange

VIDÉO - Pluies "tropicales", grêlons, tornades : les images de la France frappée par les orages

VIDÉO - RER et bus inondés, toit arraché... vents violents et pluies diluviennes sur l'Île-de-France

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

Suivez la nouvelle sortie hors de l'ISS pour Thomas Pesquet : quelle mission après les incidents de mercredi ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.