VIDÉO - "Ici c'est la France" : l'anaphore que Laurent Wauquiez a pompée à Nicolas Sarkozy

DirectLCI
INSPIRATION - Lors de son discours à la Fête de la Violette, samedi, Laurent Wauquiez s'est lancé dans une envolée contre le communautarisme. A l'occasion de laquelle il s'est copieusement inspiré d'une formule utilisée par Nicolas Sarkozy en novembre 2016.

Le public réuni à Souvigny-en-Sologne à l'occasion de la Fête de la Violette a peut-être ressenti une grosse impression de déjà-vu durant le discours de Laurent Wauquiez, samedi après-midi. Lors de cette intervention musclée, le candidat à la présidence des Républicains s'est lancé dans une anaphore en forme de réquisitoire contre le communautarisme.


"Ici c'est la France", a répété à plusieurs reprises le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, en guise d'avertissement à ceux qui ne respecteraient pas les valeurs hexagonales. Une anaphore émaillée de commentaires qui, là encore, rappelleront quelque chose aux militants LR habitués des meetings. "On ne peut plus accepter qu'un professeur ne puisse plus enseigner l'histoire de la Shoah, ou des racines chrétiennes ou de la Révolution française", a martelé Laurent Wauquiez. "On ne peut plus accepter les signes d'asservissements", ou "que les filles doivent s'incliner lorsqu'on les traite de putes [sic]."

L'ombre du mentor

Forcément, tout cela rappelle vaguement quelque chose... D'assez récent, d'ailleurs. En effet : c'est précisément l'anaphore qu'avait employée Nicolas Sarkozy en novembre 2016, durant la campagne de la primaire. Pour s'en prendre, lui aussi, au communautarisme. 


"Ici c'est la France", avait alors lancé l'ex-Président. "La Nation y est première et la religion, seconde. La religion se fait discrète dans l'espace public [...] Les femmes et les hommes sont traités dans la plus stricte égalité."

Nicolas Sarkozy avait eu l'occasion d'employer la formule un peu plus tôt, en septembre 2016, face à des étudiants gabonais qui avaient fait irruption lors d'un discours. "Ici c'est la France, c'est pas le Gabon", avait-il tancé. "Si vous voulez parler du Gabon, retournez-y !" 

Une formule utilisée au FN

Si l'on remonte un peu plus loin, le slogan "Ici c'est la France" a également été entendu lors de manifestations du Front national. Il avait même servi d'affiche à une campagne lancée par le Front national de la jeunesse (FNJ) en juin 2010 : 

Mais samedi, Laurent Wauquiez, tout en ouvrant les bras aux électeurs du FN, l'a martelé : "Il n'y aura jamais d'alliance avec le FN [...] Marine Le Pen a montré son vrai visage au second tour de la présidentielle, celui de l'incompétence, de la haine et de l'agressivité". 

En vidéo

Laurent Wauquiez : "Il n'y aura jamais d'alliance avec le FN"

Toute ressemblance avec des slogans employés auparavant par une autre famille politique serait par conséquent totalement fortuite.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter