"Indemnité inflation" : ce qu'il faut retenir des annonces de Jean Castex pour soutenir le pouvoir d'achat

"Indemnité inflation" : ce qu'il faut retenir des annonces de Jean Castex pour soutenir le pouvoir d'achat

POUVOIR D'ACHAT - Face à la hausse des prix, du pétrole, du gaz ou encore des matières premières, le Premier ministre a annoncé sur TF1 ce jeudi 20 octobre la mise en place, dès le mois de décembre, d’une aide "classes moyennes".

Trois semaines après avoir annoncé la mise en place du "bouclier tarifaire", Jean Castex était attendu sur le plateau du 20H de TF1 afin de dévoiler la nouvelle mesure destinée à endiguer la hausse – notamment – des prix du pétrole. C'est la solution qu'il estime "la plus juste, la plus efficace" qui a été choisie alors que les pistes évoquaient une baisse des taxes ou un chèque-carburant. Le gouvernement a donc opté pour une 3e option. 

Toute l'info sur

Votre pouvoir d'achat

Le bouclier tarifaire maintenu jusqu'à la fin 2022

Mais avant d’évoquer la flambée du prix des carburants, le Premier ministre a annoncé que le blocage du prix du gaz allait être prolongé jusqu'à la fin de l'année prochaine - alors qu'il était prévu jusqu'à fin avril. Une décision prise en raison "d’une décrue des prix qui sera plus lente". 

Lire aussi

100 euros pour 38 millions de Français

À l’heure où le prix de l’essence et du diesel atteignent des niveaux record, Jean Castex a annoncé une "sorte d’indemnité inflation". Celle-ci va être versée en une seule fois à partir du mois de décembre. D’un montant de 100 euros, cette aide "classes moyennes" sera versée aux Français qui gagnent moins de 2000 euros nets par mois. Elle sera versée de "façon automatique" à chaque personne, y compris au sein d’un même foyer, dans la mesure où sont remplies les conditions fixées ce jeudi soir, a promis le chef du gouvernement. Cette subvention concernera 38 millions de Français, assure Jean Castex.

Un pouvoir d'achat qui sera à la hausse sur l'année en cours

Le locataire de Matignon a fait une autre annonce, en forme de promesse : à l’heure où 75 % des Français estiment que leur pouvoir d’achat est en baisse, il a également tenu à "confirmer ce soir ce que je vous ai dit à cette antenne le 30 septembre : en 2021 le pouvoir d'achat des Françaises et des Français augmentera, je vous donne rendez-vous".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : le pass sanitaire en vigueur dans les stations de ski françaises à partir de ce samedi

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Vaccination : le gouvernement réactive le numéro "coupe-file" pour les personnes âgées

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.