VIDÉO - Interpellations massives : la nouvelle stratégie anti-émeute

Politique

Toute L'info sur

La colère des Gilets jaunes

RÉPRESSION - Près de 2000 personnes ont été interpellées par les forces de l'ordre au cours des manifestations du samedi 8 décembre, dans tout le pays. Des familles dénoncent un acharnement aveugle.

Pour la famille Gérard, venue tout droit de Moselle manifester à Paris samedi 8 décembre avec les gilets jaunes, le passage dans la capitale aura gardé un goût amer. Aux alentours de 8 heures du matin, Bruno et Christelle Gérard sont arrêtés et placés en garde à vue jusqu'à 22h30. Motif : ils ont amené des masques à gaz et des casques, figurant sur la liste des objets "interdits" par la préfecture de police durant la manifestation. Choqués, ils dénoncent un traitement "honteux" et trouvent scandaleux le fait d'arrêter des individus "sans preuves", selon eux.

Voir aussi

Et ils ne sont pas les seuls à avoir fait les frais de ce dispositif exceptionnel : près de 2000 personnes ont été interpellées samedi. Un record, alors qu'environ 1700 gardes à vue en ont découlé. Plusieurs centaines ont débouché sur un relâchement pur et simple des personnes interpellées. Néanmoins, les tribunaux devront faire face à un défilé de comparutions immédiates.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter