VIDÉO - "Islamo-gauchistes" : quand Valls réplique à la France insoumise... et se fait applaudir par le FN

Politique

PING-PONG - L'Assemblée nationale a été le théâtre d'une passe d'armes à quatre entre deux député FN, l'élu de la France insoumise Alexis Corbière et l'ancien Premier ministre Manuel Valls, autour de la proximité supposée de la France insoumise avec des représentants de "l'islamisme radical".

Certains débats houleux à l'Assemblée prennent parfois des détours étonnants. Ce jeudi, le FN en est ainsi venu à applaudir une intervention de l'un de ses ennemis jurés du quinquennat précédent : Manuel Valls. Ce dernier a dénoncé "les liens [de la France insoumise] avec Les Indigènes de la République et avec tous ceux qui, aujourd'hui, dans les quartiers, représentent un vrai danger, parce que précisément, derrière cela, il y a l'islamisme radical et l'islam politique". Une attaque en droite ligne de ce qu'il avait déjà dit à l'égard de Farida Amrani, la candidate de la France insoumise qui lui était opposée dans sa circonscription d'Evry, aux législatives.

Une prise de parole applaudie, donc, par les députés FN Bruno Bilde et Sébastien Chenu. Le premier s'était, auparavant, exprimé lui aussi dans le cadre des débats sur le projet de loi antiterroriste : "Nous devons adapter notre arsenal législatif afin d'être à la hauteur de l'enjeu de la lutte contre le terrorisme et l'islamisme. Et de grâce, aucune leçon à recevoir de la part des islamo-gauchistes de la France si soumise."

Lire aussi

Cette pique à la France insoumise a été visiblement mal reçue par le député FI Alexis Corbière, qui a répondu à ses collègues FN, tout en ciblant... Manuel Valls : "Je m'adresse notamment aux élus du Front national. Nous, islamo-gauchistes ? Mais quel mépris. C'est d'ailleurs assez peu honorable que certains aient utilisé cette qualification contre nous, y compris vous monsieur Valls. Vous voyez : vous parlez comme le Front national, c'est pas glorieux ! Oui oui, vous parlez comme le Front national quand il s'agit de nous taper dessus, monsieur Valls."

Le FN qui attaque les Insoumis, puis les Insoumis qui attaquent le FN et Valls, puis Valls qui répond, puis le FN qui applaudit. Vous suivez toujours ? La journée n'a pas été perdue pour autant : l'Assemblée a approuvé ce jeudi le dernier article du projet de loi antiterroriste concernant les nouvelles règles du contrôle d'identité.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter