Jean Castex sur TF1-LCI : les 5 phrases à retenir de la première interview du nouvel hôte de Matignon

Jean Castex, nouveau Premier ministre, était l'invité du 20 Heures de TF1 ce vendredi 3 juillet 2020. Il est revenu sur sa nomination en tant que nouveau locataire de Matignon et la formation de son gouvernement.
Politique

INTERVIEW - Jean Castex a remplacé ce vendredi Edouard Philippe au poste de Premier ministre. Fraîchement investi, il a accordé sa première interview au 20H de TF1. En voici l'essentiel.

Jusqu'ici peu connu du grand public, même s'il était ces dernières semaines le "M. déconfinement" du gouvernement, Jean Castex a livré vendredi soir sa première intervention médiatique dans le costume de Premier ministre au 20H de TF1. Après un hommage à son prédécesseur, il a esquissé les premières lignes et orientations de son mandat face à Anne-Claire Coudray. 

"Je ne suis pas ici pour chercher la lumière. Je suis ici pour chercher des résultats"

D'entrée, le nouveau Premier ministre a donné le ton. Il n'arrive pas à Matignon pour s'affirmer en tant que figure concurrente du Président de la république, au contraire, et promet de se consacrer à sa tâche. Des propos dans la droite ligne d'un communiqué mis en ligne quelques heures plus tôt sur le site de sa ville de Prades (Pyrénées-Orientales), dans lequel il a dit "mesurer l'immensité de la tâche" qui l'attend, affirmant avoir accepté cette charge "compte tenu des circonstances exceptionnelles dans lesquelles se trouve notre pays".

"Je suis un homme politique local, de la vie quotidienne des gens, et j'en suis très fier."

Jean Castex est un élu issu du "monde rural". Le désormais ex-maire de Prades met en avant son ancrage local. Il a d'ailleurs martelé son envie d'approfondir la relation entre les territoires : selon lui, "il faut faire évoluer notre logiciel, tout ne peut pas se décider depuis Paris". Une volonté en adéquation avec celle du Président de la République, qui a affirmé vouloir approfondir la décentralisation dans son entretien avec la presse régionale diffusé jeudi soir.

En vidéo

Jean Castex : "Tout ne peut pas se décider depuis Paris"

"L'écologie n'est pas une option, elle est entrée dans toutes les têtes, transcende la classe politique."

Après la poussée verte observée lors des élections municipales, il semble logique que le futur gouvernement emprunte un virage écologique. Jean Castex a confirmé ces attentes en assurant que la question environnementale se trouve au "cœur de ce que (lui) a demandé le président de la République". Le nouvel hôte de Matignon sera notamment chargé de mettre en application les propositions de la Convention citoyenne pour le climat

En vidéo

Jean Castex : "L'écologie n'est pas une option"

"Je suis un gaulliste social"

Le successeur d'Edouard Philippe, dont la déclaration de politique générale aura lieu "en milieu de semaine prochaine", s'est dépeint comme un "gaulliste social". Ses valeurs selon lui : "la responsabilité", "la laïcité", et "l'autorité gardienne des libertés fondamentales".

"Je souhaite ouvrir des discussions afin de trouver des solutions pour un nouveau pacte social"

Jean Castex a placé le dialogue social au centre de son futur mandat. Apprécié des partenaires sociaux, il compte beaucoup sur la concertation pour résoudre la crise et "réunir la nation".

Toute l'info sur

Le gouvernement Castex

Qui est Jean Castex, le successeur d'Edouard Philippe ?

A noter que Jean Castex a également fait une promesse qu'il devra mettre en application dans les jours à venir : son gouvernement sera paritaire. "Cela ne négocie pas", a-t-il martelé.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent