VIDÉO - Jean Lassalle enfile un gilet jaune et provoque un incident à l'Assemblée

Politique
BLOQUÉ - Le député des Pyrénées-Atlantique Jean Lassalle s'est affiché avec un gilet jaune ce mercredi après-midi lors des questions au gouvernement, refusant de le retirer malgré les injonctions du président de l'Assemblée nationale. Et provoquant une suspension de séance aussi brève que rare.

C’est sur les épaules d’un habitué des coups d’éclat que le gilet jaune a fait son entrée à l’Assemblée. Alors que Christophe Castaner répondait à la question d’un autre député, mercredi dans l’hémicycle, le député des Pyrénées-Atlantiques Jean Lassalle a revêtu le fameux gilet réfléchissant, se figeant dans une pose impassible. 


Rapidement, le président de l’Assemblée a tenté de le rappeler à l’ordre. "Retirez ce gilet! Allez manifester hors de cet hémicycle", lui a lancé Richard Ferrand (LaREM) à plusieurs reprises, tandis que les huissiers tentaient de le convaincre de retirer la chasuble litigieuse. "M. Lassalle, ce rappel au règlement sera évidemment inscrit au procès-verbal et vous en subirez les conséquences", a-t-il menacé depuis le Perchoir. En vain. 


"La séance est suspendue", a alors annoncé Richard Ferrand, tandis que Jean Lassalle se levait et se débarrassait enfin de son gilet jaune, le rangeant dans sa sacoche. Les élus RN et insoumis ont quitté l'hémicycle peu après, Marine Le Pen s'insurgeant dans les couloirs de l'Assemblée des propos "indignes" du ministre de l'Intérieur et de son "cynisme" vis-à-vis du mouvement des "gilets jaunes". 

"Le ridicule ne tue pas..."

"M. Lassalle sait par expérience que si le ridicule ne tue pas, je pense aux deux personnes qui sont mortes depuis samedi, je pense aux 584 blessés, je pense aux 110 policiers et gendarmes qui pour garantir la protection du droit fondamental de manifester se sont retrouvés blessés", a déclaré le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, à la reprise de l'audience, suscitant l'ire de Jean Lassalle.

Le règlement intérieur de l'Assemblée exige que les parlementaires arborent une "tenue de ville" qui soit neutre". Un dress code précisé après que le député LFI François Ruffin a fait polémique en portant un maillot de foot dans l'hémicycle. Pour y avoir dérogé, Jean Lassalle encourt une sanction financière.

Sanctionné d'une amende

Alors que le président de l’Assemblée nationale a finalement fait savoir que Jean Lassalle serait sanctionné d’une amende, le député béarnais a qualifié celle-ci "d’indigne", ce jeudi matin  sur le plateau de LCI. 

En vidéo

Lassalle juge "indigne" sa sanction pour avoir revêtu un gilet jaune à l'Assemblée

"Je la payerai 100.000 fois cette censure tellement c'est petit !", a lancé l'élu des Pyrénées Atlantiques.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter